ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Alibaba s’allie à MegaFon et Mail.ru pour décupler sa force de frappe en Russie

La Russie compte plus de 70 millions d’internautes. Un marché que compte bien s’approprier le géant chinois Alibaba et dans lequel il a décidé d’accélérer en s’alliant à deux acteurs locaux : les groupes russes de télécoms MegaFon et d’internet Mail.ru.

Les trois acteurs, accompagnés du fonds souverain russe RDIF, ont ainsi annoncé la création d’une joint-venture évaluée à environ 2 milliards de dollars selon Techcrunch.

Créer une plateforme d’e-commerce unique

Cette nouvelle co-entreprise s’appuiera sur les activités existantes d’AliExpress Russie, dont elle prendra également le nom, pour créer notamment une plateforme unique regroupant différents services: communication, réseaux sociaux, jeux ou encore shopping. « Les différentes parties injecteront de nouveaux capitaux, des actifs stratégiques, des ressources et leur expertise pour créer une proposition de valeur inégalée pour les commerçants, les consommateurs et les utilisateurs d’Internet en Russie et dans la CEI [la Communauté des États indépendants, soit une partie des pays de l’ex-URSS, ndlr], et accélérer le développement de l’économie numérique russe en pleine croissance », s’enthousiasme le communiqué de presse commun.

Cette nouvelle structure sera détenue à 48 % par Alibaba, 24 % par MegaFon, 15 % par Mail.ru et 13 % par le RDIF. Les montants en jeu n’ont en revanche pas été dévoilés. Dans le cadre de cette opération, MagaFon vendra sa participation de 10 % dans Mail.Ru Group à Alibaba. Une transaction qui vaudrait déjà 500 millions de dollars selon Techcrunch.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Alibaba s’allie à MegaFon et Mail.ru pour décupler sa force de frappe en Russie
4 millions pour Foodvisor, l’application qui prend en photo votre assiette pour améliorer votre alimentation
Inside Cardiologs : comment l’IA peut faciliter le quotidien des cardiologues
Reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale: la Cnil trace ses lignes rouges
Ludovic Le Moan (Sigfox): «Personne ne parlait de bas débit avant nous, les autres sont venus par opportunisme»
Les offres d’emploi de la semaine
Pourquoi 1Password boucle une première levée de 200 millions de dollars après 14 ans d’existence
Copy link