AcquisitionActualitéTech

Altice propose 7 milliards d’euros pour racheter Portugal Telecom. Vodafone et Telefónica aussi interessés

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La maison mère de Numericable, le câblo-opérateur Altice, annonce ce 3 novembre proposer plus de 7 milliards d’euros à l’opérateur brésilien Oi pour l’acquisition de Portugal Telecom (PT). Montant exact de l’offre: 7,025 milliards d’euros, financés en totalité par endettement et par la trésorerie existante, fait savoir le groupe. L’offre porte sur l’ensemble des activités à l’exception de celles sur le continent africain, et n’inclut pas non plus la dette de Rioforte (groupe Espirito) proche de la faillite. En 2013, PT a dégagé 331 millions d’euros de bénéfice net (+46,6%), malgré un chiffre d’affaires en baisse de 5,4% à 2,91 milliards d’euros.

Altice – dont l’actionnaire principal est le Français Patrick Drahi -, a entamé les négociations avec Oi depuis un mois. Son directeur général, Dexter Goei a promis, vendredi lors d’un entretien accordé au journal portugais Diario economico, la création de quelques 4 000 postes suite à la délocalisation au Portugal d’une partie des centres d’appel du groupe. Déjà présent au Portugal, Altice avait fait l’acquisition du câblo-opérateur portugais Cabovisao en 2012 puis de la société de télécommunications pour les entreprises Oni l’année suivante.

Plusieurs autres candidats au rachat de Portugal Telecom

Le groupe français n’est pas le seul sur ce coup. Les opérateurs télécoms britannique Vodafone et espagnol Telefónica, ainsi que le fonds d’investissement britannique Apax Partners convoiteraient également Portugal Telecom.

Pour rappel, si cette vente a lieu elle marquerait la fin de l’opération de fusion en cours entre Oi et Portugal Telecom, dont le but était de créer un géant sur le marché lusophone des télécommunications. Une opération compromise depuis que PT a accordé un prêt de 897 millions d’euros à Rioforte, semant le trouble dans ses relations avec Oi. Les actionnaires portugais avaient été contraints d’accepter d’abaisser leur part dans la future entité de 38% à 25,6%. Dans les faits, les actifs de Portugal Telecom ont déjà été absorbés par son partenaire brésilien en mai, à l’occasion d’une augmentation de capital d’Oi, et les résultats de l’opérateur sont consolidés dans les comptes de Oi depuis le deuxième trimestre 2014.

En France, Altice a racheté SFR au printemps et a obtenu le feu vert de l’Autorité de la concurrence il y a une semaine. Pour ce projet, Numericable a fait savoir le 29 octobre qu’il cherche à lever 4,7 milliards d’euros.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Bouton retour en haut de la page

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media