A la uneDistribution

Amazon Dash, la nouvelle arme de Jeff Bezos dans la bataille des produits frais

Le géant de l’e-commerce américain a dévoilé samedi un nouveau projet grand public, baptisé Amazon Dash, un terminal connecté en wi-fi qui permet de commander des produits du quotidien. Ce scanner fonctionne via l’application Amazon Fresh, uniquement disponible au Etats-Unis pour l’instant.

Muni de cette télécommande, l’utilisateur peut à la fois scanner très simplement les produits qu’il souhaite recevoir, ou indiquer à l’aide du micro intégré le nom de ceux qui lui manquent, comme l’indique cette démo :

 

Ce nouveau device simplifie immanquablement la commande de produits frais. Mais on peut aussi penser que le grand public, qui dispose déjà de multiples appareils ( tablettes, smartphones, PC), n’est pas certain d’adopter un énième device, alors que les applications de commande web-to-store existent déjà. C’est le cas par exemple  d’Instacart à San Francisco, un application innovante de livraison de produits frais en moins d’une heure.

AmazonFreshLa firme de Jeff Bezos parie donc sur la livraison rapide de produits frais grand public, un marché que vise l’ e-retailer depuis un bon moment. La plateforme Amazon Fresh, qui livre des produits le jour-même pour un montant minimum de 35 dollars, a ouvert à San Francisco, à Seattle et à Los Angeles. Amazon Fresh entend concurrencer des géants du retail comme Walmart ou Tesco.
En France, c’est le service du drive qui permet de récupérer rapidement des produits frais. En 2013, on comptait ainsi 2 800 drives ouvert par les principales enseignes hypermarchés, Leclerc, Carrefour et Intermarché en tête.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “Amazon Dash, la nouvelle arme de Jeff Bezos dans la bataille des produits frais”

  1. « c’est le service du drive qui permet une livraison rapide de produits frais. » Par définition le drive n’est pas de la livraison, rien à voir donc ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This