ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Amazon va créer plus de 2 000 emplois en France avec son nouvel entrepôt géant

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • D’une superficie de 200 000 mètres carrés, le nouvel entrepôt d'Amazon sera implanté sur l’ancienne base aérienne de Brétigny-sur-Orge, dans l’Essonne.
     
  • Son ouverture est prévue pour fin 2018, avec plus de 2 000 emplois à la clé.
     
  • Il s’agira du plus grand site de la firme dirigée par Jeff Bezos sur le territoire français. 

 

La France est l’un des marchés favoris d’Amazon. La marketplace américaine va ainsi construire un entrepôt immense en région parisienne, selon les informations du Figaro. D’une superficie de 200 000 mètres carrés, celui-ci sera implanté sur l’ancienne base aérienne de Brétigny-sur-Orge, dans l’Essonne, qui a cessé d’être exploitée en 2012. Cette nouvelle structure devrait permettre la création de plus de 2 000 emplois, d’après le journal. Il s’agira du plus grand site de la firme dirigée par Jeff Bezos sur le territoire français. Son ouverture est prévue pour fin 2018. 

Ce nouvel entrepôt viendra s’ajouter aux quatre autres plateformes logistiques du géant américain déjà installées dans l’Hexagone (Montélimar, Saran, Sevrey et Lauwin-Planques). Une cinquième, annoncée en octobre dernier, est actuellement en construction à Boves, près d’Amiens. Avec une superficie de 107 000 mètres carrés, elle deviendra provisoirement, en attendant l’ouverture de l’entrepôt de Brétigny, le plus grand centre de distribution de l’entreprise américaine en France lorsqu’elle sera opérationnelle en septembre prochain, avec 750 emplois à la clé.

Amazon, site e-commerce le plus visité en France

L’emplacement de l’entrepôt de Brétigny permettra à Amazon d’améliorer d’être à proximité de Paris et de bénéficier d’infrastructures de transport majeures, à l’image de l’autoroute A6 et de la Francilienne. De cette manière, la firme américaine pourra améliorer sa couverture du territoire français en matière de capacités de distribution. Avec ce nouveau site près de la capitale, Amazon pourrait également apaiser le climat tendu avec la Mairie de Paris, qui n’a pas vu d’un bon oeil l’arrivée de «Prime Now», le service qui permet aux clients de son offre Premium de se faire livrer en une heure dans Paris et les communes situées aux alentours.

L'entrepôt de Brétigny vise également à consolider le leadership d'Amazon sur le marché français du commerce électronique. Au quatrième trimestre 2016, la marketplace était largement en tête du classement des 15 sites e-commerce les plus visités en France réalisé par la Fevad et Médiamétrie, avec plus de 16 millions de visiteurs uniques par mois. Amazon est très loin devant Cdiscount et la Fnac qui complètement le podium avec respectivement 11,9 millions et et 10,1 millions de visiteurs uniques par mois.

En 2016, Amazon a créé 1 000 postes en CDI sur le territoire français pour passer la barre des 4 000 emplois en CDI dans l'Hexagone, soit 33% de plus par rapport à 2015. L’an passé, la marketplace américaine a quadruplé son bénéfice net, à 2,4 milliards de dollars. Quant à son chiffre d’affaires, il a augmenté de 27% pour atteindre 136 milliards de dollars.

Lire aussi : 

Bouton retour en haut de la page
Amazon va créer plus de 2 000 emplois en France avec son nouvel entrepôt géant
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media