ActualitéArts et CultureAsieAsie

Amazon Web Services (AWS) affronte Alibaba et débarque en Chine en 2014

La suite de services en cloud d’Amazon, Amazon Web Service (AWS), va débarquer en Chine a annoncé aujourd’hui la société qui précise qu’il s’agit du quatrième pays desservi dans la région Asie-Pacifique, et le dixième dans le monde. Pour s’adapter aux spécificités du marché local, le géant de Seattle a choisi de s’associer avec des acteurs locaux tels que ChinaNetCenter et SINNET qui fourniront des infrastructures ou des capacités en terme de bande passante.

« La Chine représente un segment de marché à long terme important pour AWS. Nous sommes impatients de travailler avec les clients chinois, les partenaires et les institutions gouvernementales pour aider les petites et les grandes organisations à utiliser le cloud computing pour innover » déclare Andy Jassy, vice-président d’Amazon Web Services (AWS).

Seules quelques grandes entreprises locales, sélectionnées et invitées en amont, ne pourront bénéficier d’AWS qui prendra effet dès 2014. Quelques entreprises, dont le groupe électronique et informatique Xiaomi, l’ont cependant déjà expérimenté en version test. Inéluctablement, Amazon marchera dans les plate-bandes de son rival local Alibaba qui a lui aussi lancé une solution de stockage dématérialisé dès 2009 et acquis en septembre Kanbox, un acteur dans le segment du cloud personnel, et ses plus de 15 millions d’utilisateurs dans le pays pour accélérer.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Amazon Web Services (AWS) affronte Alibaba et débarque en Chine en 2014
Après avoir racheté Postmates, Uber licencie 15% des effectifs dont le fondateur de la startup
Le groupe SEB mise sur la startup de contenus culinaires Chefclub pour accélérer dans le digital
IA: l’Europe toujours à la traîne face aux États-Unis et à la Chine
Le maire de Miami tente de séduire les entreprises Tech de la Silicon Valley
FinTech : Alma lève 49 millions d’euros auprès de Cathay Innovation, Idinvest et Bpifrance
Opencell lève 6,8 millions d’euros auprès de Seventure Partners, Alliance Entreprendre et Capital Grand Est