Actu - OxalideData RoomOxalideTech

[ApéroTech Oxalide] Les bonnes pratiques de l’A/B Testing

Qu’est-ce qui aujourd’hui fédère équipes IT et directions marketing autour d’une même méthode ? Réponse : l’A/B Testing. Cette méthode – qui consiste à tester plusieurs versions de pages auprès d’une part d’audience – était le thème de l’ApéroTech, un événement organisé lundi soir par l’hébergeur Oxalide.

« J’ai été surpris de voir que la question de l’A/B Testing était vraiment d’actualité. Les impressions étaient très bonnes et l’éclairage fait par les équipes de Kameleoon va leur permettre d’itérer sur le sujet », précise Sébastien Lucas, co-fondateur d’Oxalide et à l’initiative des ApéroTech.

Kameleoon, une start-up spécialisée dans l’A/B Testing, a justement livré les fondamentaux de cette méthode : objectif, process, durée de scénario, KPI’s etc…( Voir l’interview de Kameleoon).

Second temps fort de l’ApéroTech : une table ronde qui conviait quatre pure-players de renom : Justin Ziegler, CTO de PriceMinister, Déborah Lepunski, Chef de produit web marketing d’AuFéminin.com, Nicolas Silberman, CTO de Mediapart, et Bastien Didi, Responsable étude Marketing CRM et WebAnalytics chez Promovacances.

Chez PriceMinister, l’A/B Testing est une mécanique quasi-systématique :"L’outil est addictif » avoue Justin Ziegler, qui indique avoir testé jusqu’à 96 variantes d’une page produit. « On a tout découpé en puzzle et on a tout mélangé, tout chamboulé ", précise-t-il.

Mediapart utilise l’A/B Testing principalement sur le mailing : "On a mis le prénom dans nos mailings et on a constaté des taux d’ouverture de l’ordre d’une fois et demi par rapport à une précédente campagne", note Nicolas Silberman, qui travaille prochainement à une refonte du site média sur abonnement.

Chez Promovacances, qui génère un fort trafic,  ce sont les homepages et les landing pages qui ont été massivement A/B testées : "On A/B teste sur 10-20% du trafic, et on teste sur 50-50% sur tout le trafic si tout se passe bien", précise Bastien Didi.

Enfin, Chez AuFeminin, on assure que les prochaines innovations de la plateforme passeront forcément par l’A/B Testing.

Des témoignages qui ont donc confirmé le fort intérêt des sites pure players à repenser les KPI’s et les ajouts de fonctionnalités via cette méthode. Un intérêt partagé par d’autres acteurs du web, notamment les agences de marketing digitales qui pourraient sans nul doute, à terme, systématiser la solution A/B testing dans leurs recommandations.

 

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This