ActualitéBusinessTelecom

Apple attendra 2020 pour lancer son premier iPhone 5G

Les clients d’Apple devront un peu patienter avant d’obtenir un iPhone compatible avec la 5G. Pendant que plusieurs constructeurs, notamment Huawei, LG ou encore Xiaomi prévoient de lancer des smartphones 5G dès 2019, la marque à la pomme préfère attendre un an de plus avant de commercialiser ses premiers terminaux embarquant la nouvelle génération des réseaux de communication mobiles après la 4G, selon Fast Company qui cite une source proche du dossier.

Pour proposer un iPhone équipé de la technologie 5G d’ici deux ans, Apple songerait à poursuivre sa collaboration avec Intel, qui a profité de la bataille judiciaire entre la firme de Tim Cook et le géant des semi-conducteurs Qualcomm. Pour rappel, Intel fournit des puces réseau à Apple depuis 2015. Pour son iPhone 5G, Apple envisage ainsi d’utiliser la puce réseau 8161 fabriquée par Intel. 

Intel confronté à des tests compliqués sur des prototypes d’iPhone 5G

Dans ce cadre, le géant américain des puces électroniques travaille d’ores et déjà sur des prototypes d’iPhone 5G embarquant la puce réseau 8060, le prédécesseur de la 8161. Cependant, la marque à la pomme ne serait pas satisfaite d’Intel ces derniers temps en raison de problèmes de dissipation de chaleur causés par la puce 8060. De plus, l’autonomie de la batterie serait également affectée, ce que Apple veut éviter en raison des critiques régulières émises concernant la faible autonomie de ses smartphones. Toutefois, ces problèmes actuels ne sont pas de nature à remettre en cause le partenariat entre Apple et Intel dans la mesure où le fondeur américain dispose du suffisamment de temps pour rectifier le tir. 

En attendant l’arrivée d’Apple sur le marché de la 5G, qui devrait représenter 1,2 milliard de connexions d’ici 2025, selon la GSMA, l’association qui représente près de 800 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile, la firme de Cupertino a dévoilé en septembre de nouvelles versions de l’iPhone : deux très haut de gamme, appelées iPhone XS et XS Max, ainsi qu’une version un peu plus abordable appelée iPhone XR. Entre juillet et septembre, Apple a vendu 46,9 millions de smartphones, contre 48 millions attendus, mais grâce à un prix moyen de 793 dollars, son chiffre d’affaires a atteint 62,9 milliards de dollars, en hausse de 20% et meilleur que prévu. Avec environ 12% du marché mondial, la marque à la pomme a perdu au deuxième trimestre sa deuxième place, détrônée par le Chinois Huawei qui connaît une croissance ultra-rapide, selon les cabinets Gartner et IDC, dans un marché toujours dominé par le géant sud-coréen Samsung.

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer