ActualitéInvestissementsLes levées de fondsStartup

L’application Snapchat désormais valorisée 600 millions d’euros

Avec 150 millions de clichés échangés chaque jour, la start-up cherche désormais à monétiser sa forte audience. 

D’après les informations de GigaOM, le service Snapchat était sur le point de finaliser une levée de 75 millions d’euros. C’est finalement un tour de table de 60 millions de dollars (45 millions d’euros) que l’application de partage de photos éphémères vient d’officialiser.

Cette massive levée de fonds, réalisée auprès de General Catalyst Partner, SV Angel, Benchmark Capital et  Lightspeed Venture Partners, valorise toute de même la start-up californienne près de 800 millions de dollars (600 millions d’euros). L’opération porte le montant total levé par la start-up à 75 millions de dollars, soit 57 millions d’euros.

En février dernier, la start-up avait bouclé un premier tour de table supérieur à 10 millions d’euros auprès notamment de Benchmark Capital. Selon le New York Times, cette augmentation de capital avait alors valorisé la jeune pousse entre 60 et 70 millions de dollars (45 et 53 millions d’euros).

Imaginée par des étudiants de l’université de Stanford, l’application a été lancée en septembre 2011 et permet à ses membres de déterminer la durée de vie des photos entre une et dix secondes. Un bon moyen de partager quelques souvenirs et clins d’oeil entre amis sans laisser de traces sur la toile… A moins que le destinataire, réactif, ne fasse une capture d’écran de la photo envoyée.

Ce nouveau tour de table permettrait aux co-fondateurs Evan Spiegel et Bobby Murphy d’étendre le réseau de serveurs de la société ainsi que ses équipes, notamment commerciales pour doper la monétisation du service. Car si la popularité de l’application est criante, avec 5 millions d’utilisateurs quotidiens actifs et 150 millions de clichés échangés chaque jour, contre 20 millions en octobre 2012, son business model reste encore très flou.

Dans cette optique, la start-up devrait très prochainement développer des achats in-app afin de monétiser l’audience de son service. Il s’agirait notamment de proposer des options offrant plus de personnalisation aux utilisateurs ou permettant d’augmenter la durée de vie des clichés envoyés. Les co-fondateurs précisent plancher également sur des solutions de native advertising.

Snapchat a par ailleurs récemment levé le voile sur un service dédié aux jeunes utilisateurs âgés de moins de 13 ans. Baptisée simplement SnapKidz, l’offre vise à séduire et fidéliser une nouvelle audience.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
L’application Snapchat désormais valorisée 600 millions d’euros
Illumina rachète une startup de dépistage du cancer soutenue par Jeff Bezos pour 8 milliards de dollars
FinTech : Kard lève 3 millions d’euros auprès de Founders Future
[Webinar] Intelligence & Data: managing digital media for impact ?
Comment Cisco a intégré Sentryo
L’UFC Que Choisir poursuit Nintendo pour « obsolescence programmée » des manettes
Catherine Barba: «J’ai la responsabilité de soutenir les femmes entrepreneures»
Copy link