AcquisitionActualitéTech

Après Bouygues et Numericable, Iliad (Free) réfléchirait à une acquisition de SFR

Une telle fusion avait déjà été rejetée l’année dernière par l’Autorité de la concurrence

Nouveau rebond dans l’affaire du rachat qui s’apparente de plus en plus à une partie de monopoly entre les acteurs français des télécoms. Vivendi, la maison mère de l’opérateur au carré rouge, a confirmé hier « avoir été approché par Altice en vue d’un rapprochement entre SFR et Numericable » tout en confirmant qu’ « aucune offre formelle n’a été reçue par Vivendi ». Une annonce qui visiblement n’a pas échappé à Bouygues qui, selon Le Figaro, étudierait la possibilité de déposer une contre-offre et éviter ainsi l’isolement. L’opérateur aurait même mandaté HSBC et Rothschild pour évaluer une telle option.

Désormais, ce serait Iliad, propriétaire de Free, qui se pencherait à son tour sur le dossier SFR selon Les Echos, même si aucune proposition formelle n’aurait été déposée. Un scénario qui pourrait rapidement être contre-circuité puisque l’Autorité de la concurrence s’était opposée à un rapprochement entre les deux opérateurs pour éviter une trop forte concentration de marché. Comme le précise le journal, tous les acteurs seraient désormais à l’affût à l’exception d’Orange. La tâche n’en sera que plus difficile pour Numericable.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Après Bouygues et Numericable, Iliad (Free) réfléchirait à une acquisition de SFR
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr