ActualitéBusiness

Après Netflix, Amazon veut contrer ESPN en diffusant des événements sportifs

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • La marketplace américaine aurait été en pourparlers avec plusieurs ligues sportives en vue d’acquérir des droits de diffusion.
     
  • La firme dirigée par Jeff Bezos serait particulièrement intéressée par les affiches majeures de la NBA (basket), de la MLB (baseball) et de la NFL (football américain).
     
  • L’accord qui lie ESPN à la NBA ne prendra fin qu’en 2025, tandis que les droits pour diffuser les matches de la NFL sont répartis entre CBS, NBC et FOX jusqu’en 2022.

 

Amazon poursuit son offensive pour proposer toujours plus de contenus vidéo aux clients de son offre Premium. Le géant du commerce en ligne cherche désormais à acquérir les droits d’un large éventail d’événements sportifs. La marketplace américaine aurait ainsi été en pourparlers avec plusieurs ligues sportives en vue d’acquérir des droits de diffusion, selon le Wall Street Journal.

La firme dirigée par Jeff Bezos serait particulièrement intéressée par les affiches majeures de la NBA (basket), de la MLB (baseball) et de la NFL (football américain). En outre, la NLL (crosse en enclos) et la WSL (surf) seraient dans le viseur d’Amazon. 

Malgré ses ambitions sur le marché des droits de diffusion d’événements sportifs, le mastodonte de l’e-commerce se heurte à un obstacle de taille. Et pour cause, la plupart des diffuseurs principaux, à l’image d’ESPN, ont d’ores et déjà verrouillé les droits de diffusion du basket, du baseball et du football américain pour la prochaine décennie.

Ainsi, l’accord qui lie ESPN à la NBA ne prendra fin qu’en 2025, tandis que les droits pour diffuser les matches de la NFL sont répartis entre CBS, NBC et FOX jusqu’en 2022. Quant à l’engagement entre la NFL et ESPN, il ne s’achèvera qu'en 2021. Dans l’immédiat, Amazon ne peut même pas se tourner vers les matches universitaires de football américain puisque les équipes ont conclu des accords avec plusieurs réseaux câblés.

Offensive d’Amazon sur la vidéo et la musique en streaming

En attendant de pouvoir diffuser les principaux événements sportifs d’outre-Atlantique, Amazon s’apprête à lancer un service de streaming vidéo, baptisé Prime Video, dans près de 200 nouveaux pays pour contrer la domination de Netflix. Pour l’heure, ce service, lancé en 2011, est seulement accessible aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Japon, en Allemagne et en Autriche. A titre de comparaison, Netflix revendique une présence dans plus de 190 pays. 

Outre Prime Video, Amazon a également lancé une offensive contre Spotify en octobre dernier. La marketplace américaine a lancé Amazon Music Unlimited, un service de musique en streaming. Celui-ci propose un catalogue d’une dizaine de millions de chansons et de milliers de playlists. Actuellement, le service est uniquement disponible aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Autriche. En 2015, la marketplace américaine a réalisé un chiffre d’affaires de 107 milliards de dollars, en hausse de 20% sur un an.

Lire aussi :

Bouton retour en haut de la page
Après Netflix, Amazon veut contrer ESPN en diffusant des événements sportifs
[Série B] Ouihelp lève 30 millions d’euros pour renforcer sa solution d’aide à domicile
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media