ActualitéArts et CultureChine

Après Netflix et Amazon, Alibaba va produire ses propres films

L’industrie du cinéma est bousculée par l’arrivée de nouveaux acteurs. Alors qu’Amazon et Netflix produisent déjà leurs propres séries télévisées, Alibaba, le géant chinois de l’e-commerce, a annoncé qu’il allait, à son tour, se lancer dans la production de films. La nouvelle est à prendre au sérieux lorsque l’on connaît les moyens du groupe: la firme de Jack Ma a levé 25 milliards de dollars à Wall Street en septembre lors de son introduction en Bourse. Et sa valorisation a dépassé celles d’Amazon et d’eBay réunies.

Pour sa première, Alibaba Pictures a confié à Zhang Jiajia l’écriture et la direction d’un premier film baptisé Bai Du Ren, « Ferrymen » en anglais. « Cette coopération avec Alibaba Pictures est une nouvelle expérience pour moi parce que c’est un film coproduit avec une société technologique issue d’Internet » a déclaré ce dernier, rapporte The Hollywood Reporter. La firme aurait déjà acquis les droits de My Fair Princess.

Un secteur bousculé par les géants d’Internet

Pour les prochains opus à venir, Zhang Qiang, le directeur d’Alibaba Pictures a annoncé que la société utiliserait les données recueillies à partir de ses offres cloud et Big data pour mieux cerner les besoins du marché. Pour l’instant, la filiale cible essentiellement les internautes chinois.

Cette annonce survient alors qu’Amazon et Netflix, jusqu’alors distributeurs de films en streaming, ont fait leurs preuves en tant que producteurs. Les deux entreprises ont d’ailleurs été distinguées lors des derniers Golden Globes: Amazon a été récompensé pour Transparent (prix de la meilleure série comique), et l’acteur Ricky Gervais a reçu le prix de meilleur acteur de série comique. Kevin Spacey, l’acteur de House of Cards, produit par Netflix, a quant à lui remporté le prix de meilleur acteur pour une série dramatique.

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Après Netflix et Amazon, Alibaba va produire ses propres films
Innovation de rupture: le fonds pour l’innovation n’a rempli que 20% de ses objectifs l’an passé
En France, les levées de fonds en cryptoactifs se raréfient
[Webinar] Simplifier la gestion produit tout en respectant les contraintes légales
Health Tech : Hoppen acquiert Cineolia pour poursuivre la digitalisation des établissements de santé
Pourquoi la 5G enflamme tant les débats?
Beyoncé, nouvelle source d’inspiration pour les communicants?