ActualitéAmérique du nordAsieBusinessRetail & eCommerceTech

Après Wall Street, Alibaba veut entrer en Bourse à Hong Kong et lever 20 milliards de dollars

Cinq ans après son arrivée sur le NYSE, Alibaba pourrait effectuer une cotation secondaire à Hong Kong, selon Bloomberg. La firme de Jack Ma pourrait lever par-là jusqu’à 20 milliards de dollars.

2014: Alibaba préfère Wall Street à Hong Kong

En septembre 2014, le géant chinois de l’e-commerce Alibaba arrive à Wall Street et lève 25 milliards de dollars, un record qui reste encore à battre aujourd’hui. Alibaba préfère New York au Hong Kong Stock Exchange (HKSE) car les régulateurs de ce dernier ne permettent pas la cotation d’entreprises qui exercent le droit de vote double. Un principe répandu chez les entreprises de la Tech – dont Alibaba – bâties avec peu de capital de la part des fondateurs, qui souhaitent tout de même en garder le contrôle.

Sauf qu’après son introduction à Wall Street, Alibaba double presque de taille et devient la plus grande société chinoise cotée en Bourse. Sa valeur de marché finit par dépasser plus de 400 milliards de dollars. Pire encore pour le HKSE, le succès d’Alibaba encourage d’autres entreprises chinoises à tenter l’aventure américaine: le grand rival Tencent en décembre 2018, le constructeur chinois de voitures électriques Nio quelques mois plus tôt, ou encore la pharmacie en ligne 111, par exemple.

2018: Hong Kong assouplit ses règles pour les entreprises cotées

Un raté significatif, donc, pour Hong Kong, qui annonce en conséquence en 2018 un assouplissement de ses règles et autorise le droit de vote multiple pour les entreprises cotées. Résultat: les géants chinois de l’électronique Xiaomi et de la vente en ligne Meituan Dianping entrent en Bourse sur le HKSE la même année.

Plus tôt dans l’année, Jack Ma songeait déjà à une introduction en Bourse dans son pays d’origine. Celle-ci pouvait même survenir dès l’été 2018.

2019: de nouveaux canaux de financement pour Alibaba

Aujourd’hui, une deuxième cotation à Hong Kong permettrait à Alibaba d’accéder à de nouveaux canaux de financement et de poursuivre ses investissements technologiques. Elle lui apporterait en outre un meilleur accès aux prêts de banques asiatiques.

Cette IPO permettrait aussi aux investisseurs de Chine continentale un accès à un géant national de la Tech et un succès boursier, à travers notamment le Stock Connect. Ce canal relie depuis 2014 les plateformes boursières de Hong Kong, Shanghai et Shenzhen. Une victoire également pour la Chine, qui encourage aujourd’hui ses géants du secteur technologique à être cotés sur des Bourses nationales.

Une IPO en pleine escalade de la guerre commerciale

Alibaba travaillerait actuellement avec des conseillers financiers et pourrait déposer un dossier d’entrée en Bourse à Hong Kong pour le seconde semestre 2019. La taille de l’entrée en Bourse pourrait davantage se situer entre 10 et 15 milliards de dollars, selon une source citée par Reuters.

L’arrivée en Bourse d’Alibaba à Hong Kong arriverait en pleine escalade de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Sous pression de l’administration Trump, Google a récemment coupé les ponts avec Huawei, géant chinois des smartphones et bête noire de Washington. Les Etats-Unis disent depuis 2018 soupçonner le groupe de permettre aux services de renseignements chinois d’utiliser son matériel pour espionner les communications sur les réseaux mobiles dans le monde.

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Après Wall Street, Alibaba veut entrer en Bourse à Hong Kong et lever 20 milliards de dollars
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 2/2
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
Copy link