ActualitéArts et CultureBourseBusinessInvestissements

Le Chinois Tencent Music lève plus d’un milliard de dollars pour son entrée à Wall Street

Avec l'AFP

Le service de musique en streaming du géant technologique chinois Tencent a levé 1,07 milliard de dollars à l’occasion de son entrée à Wall Street, la plus importante pour un groupe chinois depuis Alibaba, indique le Wall Street Journal. Tencent Music fera ses premiers pas mercredi sur le New York Stock Exchange au prix de 13 dollars l’ADS, des titres attribués aux entreprises étrangères désireuses d’accéder aux investisseurs américains, rapporte le quotidien économique en citant une source proche du dossier.

Même si ce niveau correspond au bas de la fourchette dévoilée dans un document transmis au gendarme américain des marchés boursiers (de 13 à 15 dollars), cela devrait conférer à Tencent Music une capitalisation de 21,3 milliards de dollars sur le marché. En valeur boursière, il s’agirait de la deuxième plus grosse entreprise chinoise à tenter sa chance sur les marchés américains depuis Alibaba en 2014, selon le cabinet Dealogic. De même source, il s’agirait également de la neuvième plus grosse entrée en Bourse d’une entreprise du secteur technologique.

800 millions d’utilisateurs par mois 

Avec ses applications pour écouter de la musique QQ Music, Kugou Music et Kuwo Music, sa plateforme de karaoké en ligne WeSing et ses services de performances en direct comme Kugou Live, Tencent Music revendique actuellement 800 millions d’utilisateurs uniques par mois. Même si la société est peu connue en dehors de Chine, sa croissance est solide : elle a dégagé sur les neuf premiers mois de l’année un chiffre d’affaires d’environ 1,98 milliard de dollars, en hausse de 83% sur un an, et un bénéfice ajusté de 474 millions de dollars, soit plus de deux fois celui de l’année précédente. Tencent Music profite particulièrement de l’accès aux populaires applications de sa maison-mère, comme le service de messagerie WeChat.

La compagnie prévoit d’utiliser l’argent levé à l’occasion de son entrée en Bourse à New York notamment pour «augmenter l’offre de musique en améliorant sa diversité, sa qualité et sa quantité». Le groupe souhaite aussi en profiter pour développer ses produits et services existants ainsi que de nouveaux produits, et augmenter ses dépenses de promotion afin d’accroître sa base d’utilisateurs.

Initialement prévue en octobre, l’opération avait été reportée en raison des fortes turbulences qui avaient secoué les marchés financiers. Certaines estimations évaluaient alors la filiale à 25 milliards de dollars ou plus. Le Suédois Spotify, le numéro un mondial de la musique en streaming, n’a d’ailleurs pas échappé à ce contexte délicat depuis ses premiers pas en Bourse en avril, en perdant environ 30% de sa valeur depuis son récent pic en septembre. La capitalisation boursière de la firme dirigée par Daniel Ek se situe désormais aux alentours des 23 milliards de dollars.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le Chinois Tencent Music lève plus d’un milliard de dollars pour son entrée à Wall Street
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé
Recrutement: pourquoi miser sur le personal branding quand on est candidat
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
Puces informatiques: dans un secteur en ébullition, AMD acquiert Xilinx pour 35 milliards de dollars
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?