ActualitéMedia

Arrivée de Netflix et consorts : TF1, M6 et Canal+ tirent la sonnette d’alarme auprès d’Aurélie Filippetti

Ils estiment ne pas se battre à armes égales, notamment sur le plan fiscal.

L’arrivée de Netflix sur le territoire français ne fait plus beaucoup de doutes, en particulier depuis que le groupe américain a annoncé une levé de fonds de 400 millions de dollars pour assurer le développement de ses activités en Europe. Il en fait encore moins pour les principaux acteurs du cinéma français.

Le blog Immédias, du rédacteur en chef média du magazine L’Express, révèle l’existence d’une lettre envoyée par TF1, M6 et Canal+ à Aurélie Filippetti. Selon celle-ci, les acteurs parleraient d’une « mutation industrielle accélérée bouleversant de manière profonde et durable leurs modèles économiques, et menaçant à terme leur pérennité »  avant de craindre une concurrence déloyale de la part d’acteurs tels que Google, Apple, Netflix, Amazon ou Facebook qui jouissent de « cadres législatifs et réglementaires plus souples […] tout en pratiquant l’optimisation fiscale ».

En conséquence, ils suggèrent notamment de revoir diverses modalités dont celles du « financement de la télévision par la publicité » ou « l’organisation des relations entre les producteurs d’oeuvres audiovisuelles et cinématographiques et les diffuseurs ».

[A lire également, notre décryptage sur le sujet :
Netflix débarque en France : les 3 questions sensibles de l’arrivée du géant de la VoD]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

25 commentaires

  1. cedblog A force d’orgueil… A plus petite échelle le nombre de gens que je vois critiquer gratuitement leur concurrent est hallucinant.

  2. cedblog C’est con à dire mais les pays qui avancent ont une autre mentalité…

  3. MelleBene ça fait un sacré moment que Netflix fonctionne aux US. Fallait être plus réactifs. C’est triste…

  4. Chris_le_rouge Et oui… Au Canada aussi. La réactivité c’est pas franchement un atout des grosses boîtes françaises :P

  5. MelleBene Vivement que TF1 rende Netflix responsable de la baisse des audiences de Joséphine Ange Gardien…

  6. LaetitiaDormois Vivement que Joséphine Ange Gardien arrive sur Netflix !

  7. virtualabs Et après on se demande encore pourquoi on télécharge comme des porcs…

  8. virtualabs comme pour le cinéma 15 minutes de pub avant ton film …

  9. virtualabs Ça va, chez Youtube faut attendre 1h30 avant que ça ai bufferizé assez ;)

  10. Apprenti_Sage Oh pinaise, mais je n’y pensais pas ! Et c’est aussi valable pour les DVDs, avec les mentions anti-copie & co !

  11. virtualabs Apprenti_Sage Heureusement l’offre Thepiratebay n’a pas ces limitations

  12. AurelieCoudouel ALERTE ATAVISME !!! Non, mais ils en seraient presque risibles si pas aussi minables.

  13. MelleBene Que TF1 se rassure, nos gouvernants vont surtaxer et sur-règlementer (Financement cinema fr etc) Netflix et le rendre très cher.

  14. aris_ada virtualabs Apprenti_Sage So true! Press « play » & watch! Pas de pub/messages débiles…

  15. xme aris_ada virtualabs Ce serait vraiment dommage de bouleverser ce modèle économique si plaisant pour le client.

  16. virtualabs pour pas faire concurrence au ciné ou DVD ou tu a 15min de pub aussi

  17. Je pense que les médias traditionnels ne peuvent pas lutter :  http://w3blog.fr/2012/12/19/les-chaines-de-tv-traditionnelles-vont-elles-disparaitre/

  18. frenchweb où quand les historiques ont peur de la vrai concurrence, il va falloir autre chose que les pauvres télé-réalitées pour lutter.

  19. @zearnal frenchweb  Quoi ? Tu n’aimes pas l’édition 14 des chtis à Castelnaud la Chapelle ?

  20. La
    vraie menace de la télé Fr, c’est pas Netflix, c’est son contenu
    poubelle : de la pub à tour de bras, du Joséphine ange gardien, de la
    télé-réalité au contenu similaire à ma fosse sceptique, du journal
    télévisé sans intérêt (personne n’a oublié la journée exclusive édition
    spéciale « prostate de Hollande »).
    Tu
    vas au cinéma, on te force à regarder 15 minutes de pub avant le film.
    T’achètes un DVD, on te force à regarder des pubs anti-piratage.
    Y’a
    pas de concurrence déloyale dans l’histoire. Ils ont juste joui
    injustement d’une absence totale de concurrence. Ça va changer, et tant
    pis si on perd de la merde télévisuelle comme « Connasse » ou « Shitcom ».
    Schumpter, Destruction créatrice, m’voyez.

Arrivée de Netflix et consorts : TF1, M6 et Canal+ tirent la sonnette d’alarme auprès d’Aurélie Filippetti
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Uber: 6 000 agressions sexuelles enregistrées aux États-Unis en deux ans
Copy link