BusinessData Room

[Atelier Business] Tout savoir pour s’implanter en Allemagne

Le dernier atelier FrenchWeb, « Spécial Allemagne », a réuni mardi 3 juillet dernier, Julien Van Hoeylandt, CEO de la filiale française de Hurra, le 1er groupe de search marketing allemand, Nicolas Metzke, co-fondateur de Mosaic Lab et entrepreneur franco-allemand ainsi que Verena Gladiator d’Amiando.

Dans un premier temps, Nicolas Metzke, né à Paris et ayant grandi en Allemagne, nous a dressé un panorama des tendances, usages et coutumes des entrepreneurs allemands et plus largement du marché du travail dudit pays. Julien et Veren ont, quant à eux, raconté leur histoire et l’évolution de leur entreprise, ce qui nous a permis de cerner concrètement les spécialités du marché outre-Rhin.

De cet atelier, on retiendra notamment les différences, non négligeables, entre les marchés allemands et français. Ainsi, alors qu’en France, nous avons un système dit « par classes », en Allemagne nous retrouvons un système de mérite. Selon Julien Van Hoeylandt, en Allemagne, on « rassemble les potentiels intellectuels », peu importe leurs domaines d’études pourvu que les compétences soient au rendez-vous.

Par la suite, la présence et l’usage du web en Allemagne ont également été évoqués. Selon nos intervenants, Internet représente un outil complètement ancré dans les habitudes du pays, contrairement à la France, qui semble accumuler un certain en retard. « En Allemagne, on achète de tout sur l’Internet même de l’aspirine », raconte Julien Van Hoeylandt.

Enfin, il semblerait que les Français soient plus impulsifs à l’achat que les Allemands. En effet, ceux-ci sont plus fidèles aux marques que les Français et la confiance prend alors une place majeure dans le processus d’achat.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Atelier Business] Tout savoir pour s’implanter en Allemagne
Le rachat de Meilleurtaux par Silver Lake valide les axes de développement de la FinTech
Deepsense
Reconnaissance faciale: le Français Deepsense récolte 3 millions d’euros auprès de SEAF
L’Espagne mise 600 millions d’euros dans l’IA pour son plan de relance économique
Voi
Trottinettes électriques: face à Tier Mobility, Voi lève 160 millions de dollars auprès de Raine
Amazon
Amazon et Blackberry avancent leurs pions dans les voitures connectées
libra
Cryptomonnaie: l’association Libra se renomme Diem pour se distancier du projet initial