A la uneRetail & eCommerce

BeautePrivee vise les 19 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015

Pour se faire une place dans le secteur ultra-conccurentiel de l'e-commerce, BeautePrivee a fait le pari de se spécialiser sur un marché avec un concept : proposer des ventes événementielles de produits cosmétiques, de parfums et de bien-être. Le site lancé en 2007 dispose aujourd'hui d'un catalogue de plus de 400 marques et revendique plus de 2,5 millions de membres.

Avec un panier moyen aux alentours des 55 à 60 euros, BeautePrivee a réalisé plus de 12 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014 et vise les 19 millions pour 2015. Il faut dire que le secteur est important : «la cosmétique en France, c'est 7 milliards d’euros, plus de 3 000 marques de cosmétiques, et un marché relativement concentré avec très peu d'acteurs», explique à Frenchweb Xavier Chauvin, le PDG de la société, qui assure qu'Internet représente moins de 5% de ce marché.

Enfin, pour se faire connaître face aux grands distributeurs qui disposent de budgets importants pour leurs campagnes publicitaires télévisées, la société réalise des opérations sur YouTube, un canal de communication qui est devenu très puissant selon le fondateur BeautePrivee. Plus de détails avec Xavier Chauvin, fondateur de BeautePrivee.

Fondateur : Xavier Chauvin

Création : 2007

Siège social : Aix-en-Provence

Activité : vente en ligne de produits cosmétiques

Chiffre d'affaires : 19 millions d'euros visés en 2015

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
BeautePrivee vise les 19 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
Comment le numérique réinvente le monde des livres ?
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba
E-commerce : quel axe privilégier entre l’outil de recherche, le merchandising et la personnalisation?
Recommerce: quelle place pour la data dans l’économie circulaire?