ActualitéBusinessTech

Bic s’allie avec Amazon pour rebondir dans les rasoirs aux Etats-Unis

AFP

Bic a annoncé mercredi un partenariat avec Amazon pour vendre une nouvelle marque de rasoirs uniquement en ligne aux Etats-Unis, ce qui constitue une nouvelle tentative du groupe français de s’adapter à ce marché bouleversé par le e-commerce. Ce partenariat s’inscrit aussi dans le prolongement direct du plan de transformation de Bic annoncé en début d’année, visant notamment à rapprocher davantage le groupe de ses clients finaux grâce aux nouveaux outils numériques.

Appelée « Made for YOU », la nouvelle marque de rasoirs Bic aux Etats-Unis sera exclusivement vendue sur Amazon. Elle proposera dans un premier temps un seul rasoir 5 lames, rechargeable et unisexe, selon un communiqué. L’activité de Bic dans les rasoirs est à la peine depuis deux ans, et en particulier aux Etats-Unis, où de nombreux nouveaux acteurs en ligne ont pénétré ce marché avec des offres par abonnement, faisant nettement baisser les prix et chuter le segment du non-rechargeable.

Des postes administratifs supprimés pour laisser place aux métiers du numérique

L’an dernier, les ventes mondiales de rasoirs de Bic ont fléchi de 4,7% à 438 millions d’euros (+1,7% à taux de change et périmètre constants), après un recul de 2,7% l’année précédente. Le groupe avait déjà commencé à réagir dès 2017 en lançant sa propre offre de souscription en ligne dans les rasoirs, le « Bic Shave Club », d’abord en France puis au Royaume-Uni.

Dans le cadre de son plan de transformation à horizon 2022, Bic a annoncé début juin son intention de supprimer 450 postes dans ses fonctions administratives, dont une centaine à son siège de Clichy (Hauts-de-Seine), tout en prévoyant de créer en parallèle 400 nouveaux emplois dans les nouveaux métiers du numérique, dont près de la moitié en Bulgarie.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Bic s’allie avec Amazon pour rebondir dans les rasoirs aux Etats-Unis
La startup Element AI lève 150 millions de dollars pour aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle
Vers la fin des contenus clickbait sur Google?
WeWork confirme son intention d’entrer en Bourse et restreint les pouvoirs de son PDG
[DECODE] Comment Instagram a fait exploser ses revenus publicitaires
Les offres d’emploi de la semaine
Des employés à temps partiel de Whole Foods (Amazon) privés de leurs avantages médicaux
Libra: « Nous n’avons pas vocation à jouer les pirates »
[Made in Bordeaux] Ça bouge dans l’écosystème!
Enquête aux Etats-Unis sur un système de freinage automatique de Nissan
Téléconsultation: la consolidation se poursuit avec le rapprochement des startups Medadom et Docadom