ActualitéLes levées de fonds

Big Data: QuasarDB lève 2,5 millions de dollars pour accroître sa présence aux États-Unis

Le montant

QuasarDB, éditeur français de logiciel spécialisé dans les technologies permettant de traiter des quantités massives de données numériques en temps réel, a annoncé une levée de fonds de 2,5 millions de dollars. Le tour de table a été emmené par Partech avec la participation d’Orolia et d’autres investisseurs privés. Un investissement initial avait déjà été mené par Newfund Capital, ce qui porte à plus de 3,5 millions de dollars le montant levé par l’entreprise depuis sa création.

Le marché

L’entreprise, fondée en 2008, travaille principalement pour les marchés financiers. Pour Edouard Alligand, le fondateur de QuasarDB, en matière de stockage et d’analyse des données, le marché est en attente de solutions toujours plus performantes, évolutives et faciles à mettre en œuvre. Selon ce dernier, la technologie de base de données de QuasarDB est optimisée pour le volume et la vitesse.

Les objectifs de la Start-up

Cette levée a pour but d’aider QuasarDB à accroître ses efforts de vente et de marketing aux États-Unis.

QuasarDB, les données clés

Fondateur : Edouard Alligand
Création : 2008
Siège social : Paris
Activité : Traitement des quantités massives de données numériques en temps réel
Financement : 3,5 millions de dollars au total

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Big Data: QuasarDB lève 2,5 millions de dollars pour accroître sa présence aux États-Unis
Cryptomonnaies: PayPal pourrait racheter BitGo, pionnier des transactions sécurisées
Intel: pourquoi le titre du géant des micro-processeurs a chuté de 10% en Bourse
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat