Actualité

[Bilan] Le CNNum fête ses 6 mois d’existence

Le Conseil National du Numérique, instauré il y a 6 mois par Nicolas Sarkozy, a dressé ce matin son premier bilan lors d’une conférence de presse.

 

Après un rappel de ses avis et recommandations formulés depuis le 27 avril dernier (Paquet Télécom, protection des consommateurs, taxe Google, régime fiscal et social des jeunes entreprises innovantes), l’organisme, présidé par Gilles Babinet, a mis l’accent sur les axes qu’il estime nécessaires pour que l’économie numérique génère plus de croissance en France. (Le secteur représente actuellement 3,2% du PIB). Parmi eux:

  • La compétitivité:  Celle-ci doit reposer sur l’enseignement supérieur (meilleure synergie entre universités, recherche et startups), le financement (synergies entre public et privé), et la fiscalité (compétitivité de la France au sein de l’UE).
  • L’Opendata: L’ouverture au public de nombreuses données issues de l’administration ou des organismes para-publics afin de générer des opportunités citoyennes et économiques.
  • L’e-éducation: Selon le CNN l’usage des nouvelles technologies pourrait être un atout majeur pour remédier aux problèmes liés à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Par ailleurs, lundi dernier, le conseil a annoncé une nouvelle recrue. En effet, Benoît Tabaka, directeur des affaires légales et réglementaires chez Priceminister, a été nommé secrétaire général du CNNum. L’organe consultatif, regroupant 18 acteurs de l’Internet français, s’est également doté d’un rapporteur général: Laurent Guérin. Celui-ci s’occupait jusqu’ici des relations presses de l’organisme.

Bouton retour en haut de la page
[Bilan] Le CNNum fête ses 6 mois d’existence
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jean-François Morizur et Nicolas Treps, fondateurs de Cailabs