ActualitéTransport

Blablacar : comment choisir sa politique de télétravail ?

Interview de Nicolas Brusson, CEO de Blablacar

Nicolas Brusson, CEO de Blablacar, fait le point sur la politique RH et de télétravail mise en place par l’entreprise en réaction à la crise que nous vivons actuellement.

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Nicolas Brusson, CEO de Blablacar :

Nous vous invitons à vous abonner gratuitement à l’émission DECODE Business sur Apple PodcastSpotifyDeezer, ou tout autre service de podcast qui nous distribue.

Découvrez les autres émissions de Decode Media

  • DECODE Business: chaque jour, découvrez l’actualité des entreprises innovantes sur Spotify et Apple Podcasts
  • DECODE VCdécouvrez les meilleurs investisseurs, leur vision, leurs pratiques
  • DECODE Exitcomment se déroule une cession d’entreprise ? Découvrez les dessous des ventes de startups
  • DECODE CTOdécouvrez les CTO des plus belles startups et entreprises de la French Tech
  • DECODE RHdécouvrez les DRH les plus inspirants et leurs meilleures pratiques
  • Decode de la semaineRichard Menneveux et ses invités décryptent l’actualité de la Tech dans le monde
  • WildCard: notre sniper Joseph Postec partage son regard sur l’actu de la Tech sur un ton décalé
  • Silicon Carne: l’actualité de la Valley vu par Carlos Diaz et ses invités

Laetitia Lienhard

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Blablacar : comment choisir sa politique de télétravail ?
Ekimetrics lève 24 millions d’euros auprès de Tikehau Capital et Bpifrance
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel