ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTransport

Bolt, 3 millions d’euros pour lancer son scooter électrique sur les routes européennes

Le montant

La start-up néerlandaise Bolt, qui fabrique des scooters électriques, a levé 3 millions d’euros sur la plateforme portugaise Seedrs, spécialisée dans l’equity crowdfunding. Pour réaliser cette opération, la société a reçu le soutien de plus de 2 000 investisseurs en ligne. Initialement, l’entreprise espérait lever 1,5 million d’euros.

Le marché

Fondée en 2014 par Marijn Flipse et Bart Jacobsz Rosier, Bolt entend profiter du vent écologique qui souffle sur les solutions de mobilité pour s’imposer en Europe. Dans ce cadre, la jeune pousse néerlandaise développe «l’AppScooter», un scooter électrique qui peut stocker jusqu’à six batteries. Une seule charge est en mesure d’offrir une autonomie de 400 kilomètres. A terme, Bolt ambitionne de réduire de 30% les émissions mondiales émanant de la circulation automobile.

Equipé d’une connexion 4G fournie par Vodafone et d’un écran tactile, l’AppScooter permet de localiser l’utilisateur, de répondre aux appels, de lire des morceaux de musique et de trouver les meilleurs itinéraires. Pour éviter les accidents, Bolt est en mesure d’envoyer des SMS aux proches de l’utilisateur pour les prévenir de son heure d’arrivée et les informer qu’il est en train de conduire lorsqu’ils tentent de le joindre. De plus, l’interface utilisateur peut être contrôlée depuis le guidon.

En Europe, la société néerlandaise devra notamment affronter la firme taïwanaise Gogoro, qui fournit d’ores et déjà un total de 1 600 scooters à Berlin et à Paris déployés en libre-service par l’opérateur allemand COUP, filiale du groupe Bosch. Gogoro affirme avoir vendu 34 000 scooters à ce jour, qui ont permis, selon la société, à ses clients de parcourir plus de 100 millions de kilomètres et ainsi d’économiser 4,1 millions de litres d’essence. Fin septembre, l’entreprise désormais établie à San Francisco a bouclé un tour de table de 300 millions de dollars.

Les objectifs de la Start-up

Ce financement doit permettre à Bolt de débuter la commercialisation de son scooter électrique en 2018 à travers l’Europe. La société prévoit de lancer son produit en France dans les 18 prochains mois. «Nous avons comme objectif de vendre plus de 250 000 scooters d’ici à 2020. Nous sommes heureux d’être très bien positionnés sur un marché en forte croissance d’une valeur de plus de 33 milliards d’euros par an», explique Bart Jacobsz Rosier, co-fondateur et CEO de Bolt.

Bolt : les données clés

Fondateurs : Marijn Flipse et Bart Jacobsz Rosier
Création : 2014
Siège social : Delft (Pays-Bas)
Activité : fabrication de scooters électriques
Financement : 3 millions d’euros en octobre 2017

Un commentaire

  1. C’est en effet un marché très porteur, les start up dans le domaine des scooters électriques sont vraiment nombreuses, à trop fleurir toutes en même temps, il y aura bientôt plus d’offres que de demandes…

Bouton retour en haut de la page
Bolt, 3 millions d’euros pour lancer son scooter électrique sur les routes européennes
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Pourquoi Eric Boustouller, ancien président de Microsoft Europe de l’Ouest, rejoint C4 Ventures
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie A] Unkle lève 10 millions d’euros pour assurer les propriétaires et se porter garant des locataires