Actualité

[Bon App’] Winkli, pour en savoir plus sur les participants d’un évènement Facebook

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

Origine : France

Editeur : Winkli

Date de mise à jour : 13 novembre 2014

Disponibilité: iOS 7.0 et Android 3.0

Winkli - application

Connaître à l’avance les profils des autres participants à ses évènements Facebook, c’est la démarche de Winkli. Face à des acteurs comme Tinder et Happn, Winkli est conçue pour les jeunes avides de sorties et de nouvelles connaissances. Disponible gratuitement sous iOS et Android, l’application existe en français et en anglais.

Interview d’Alexis Dupont, co-fondateur de la société Winkli qui édite l’application :

FrenchWeb : Comment fonctionne votre application ?

Alexis Dupont, co-fondateur  de Winkli
Alexis Dupont, co-fondateur de Winkli

L’utilisateur se connecte via Facebook. Winkli lui propose instantanément le prochain événement auquel il participe, avec la liste des participants. Winkli classe les participants des amis et des intérêts communs. L’application permet de consulter l’ensemble de ses événements et ceux de ses amis. L’intérêt est de briser la glace avec un autre participant avant de se croiser. Un bouton « like » permet d’entrer en relation via une messagerie instantanée si l’intérêt est réciproque.

Comment avez-vous eu l’idée de la créer ?

Nous avons eu l’idée pendant l’été 2013. Nous nous sommes rendus compte que les jeunes étaient très curieux de découvrir à l’avance les profils de celles et ceux qui allaient se rendre à un même événement. Nous avons souhaité simplifier ce processus d’une manière élégante et intelligente, et favoriser les rencontres pertinentes. Nous voyons Winkli comme un outil qui optimisation les rencontres.

Quels sont vos principaux concurrents ? Et comment votre application se démarque-t-elle ?

Nos principaux concurrents sont les services de dating comme Tinder et Happn. Ces deux services se focalisent sur le présent – les rencontres possibles à proximité – et le passé, avec les personnes qu’on a croisées. Nous nous focalisons sur le futur, avec une approche de proximité sociale. Winkli est fait pour décomplexer la rencontre et en finir avec les rendez-vous à l’aveugle.

Comment allez-vous monétiser ce nouveau service ?

Pour l’instant, l’acquisition et la rétention de nouveaux utilisateurs est notre priorité. L’application a été lancée le 6 novembre 2014. Grâce à notre exposition sur Product Hunt, nous avons déjà plus de 1 000 utilisateurs. Nous étudions les feed-backs que nous récoltons pour améliorer l’application, dans une approche itérative. La monétisation n’est pas encore notre priorité, mais nous avons prévu un modèle freemium, de l’in-app purchase ou du sponsoring ciblé d’événements.

Comment se développe la start-up Winkli ?

Nous avons créé la société Winkli SAS en mars 2014. Nous sommes actuellement trois co-fondateurs : moi-même pour le développement produit et l’acquisition de clients, Vincent Tromeur et Alexis Creuzot pour la technologie. Nous faisons actuellement partie de l’accélérateur TheFamily. D’ici 2015, nous développerons une version en portugais brésilien car nous recevons beaucoup de demandes en ce sens. Nous pensons aussi nous étendre vers les événements professionnels. Nous lèverons probablement des fonds début 2015, mais nous n’avons pas encore déterminé le montant.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits

Vous voulez faire découvrir une application ? Soumettez-la en remplissant le formulaire.

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Bon App’] Winkli, pour en savoir plus sur les participants d’un évènement Facebook
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
Copy link