BusinessRetail & eCommerceStartup

Boris Saragaglia, diriger Spartoo ou l’art du pilote de ligne

A 28 ans seulement, Boris Saragaglia dirige le numéro un européen de la vente en ligne de chaussures. Il a créé Spartoo en 2006, peu après sa sortie d’HEC-Entrepreneurs, et y applique méthodiquement ce qu’il a appris à Jouy-en-Josas. Son leitmotiv : il n’y a de bon business que celui susceptible de générer du cash de façon récurrente. Le regard constamment tourné vers les indicateurs de bord de Spartoo, il pilote la société comme il le ferait d’un avion par des actions éprouvées, rationnelles et immédiates à chaque variation de metrics.

Le résultat est plus qu’impressionnant puisque la société installée à Grenoble vient quasiment de doubler en un an son personnel (120) et son CA (60M€ pour 2010). Elle est présente dans plus de 20 pays européens. Spartoo a finalisé en 2009 une nouvelle levée de 12.3 M€ auprès d’un fonds américain et ambitionne de renforcer encore son leadership.

Entretien avec le jeune CEO le plus en vue du web français.

5 commentaires

  1. Très impressionnant Boris à la conférence TechCrunch Remix.
    Il a clairement contrasté avec toutes les discussions "cloud" et "social" qui le précédaient, et qui du coup paraissaient bien creuses par rapport à sas méthodes carrées et concrètes.
    On lui souhaite beaucoup de réussite !

  2. Puisqu’on parle de succès incontestable, est-ce que vous pouvez nous donner des chiffres de rentabilité et de coût d’acquisition par canal de transformation ?

  3. Bonjour,

    Je suis étudiant en terminale STG mercatique. Mon sujet d’étude porte sur les réseaux sociaux et la veille commerciale.En cherchant des articles sur le sujet, j’ai vu et lu ce que vous aviez écrit sur le sujet. Cependant, les différents textes rencontrés sur le net ne m’ont pas permis de répondre à toutes mes questions. Pouvez vous prendre quelques minutes de votre temps pour répondre à aux questions suivantes.

    1) Pensez vous que toute entreprise, quelque soit ça taille peut utiliser les réseaux sociaux comme outil de veille commerciale ?

    2) Quels sont à votre avis les différentes modalités de veille qu’il convient à une entreprise de mettre en place en fonction de sa taille ?

    3) Peut on évaluer le coût d’une veille commerciale sur les réseaux sociaux et surtout peut on évaluer le RSI ?

    4) Existe-t-il des freins ou limites à la présente d’une entreprise sur les réseaux sociaux ?

    5) Existe-t-il des freins ou limites à l’utilisation des réseaux sociaux comme outils de veille commerciale ?

    6) Pourriez vous m’indiquer une bibliographie concernant ce sujet ?

    7) Quels sont à votre avis les réseaux sociaux les plus utilisés et pour quelles modalités de veille ?

    8) Les entreprises utilisent elles plus facilement tel ou tel réseaux sociaux en fonction des produits ou services qu’elles commercialisent ?

    Avec mes remerciements pour votre aide. Je vous adresse mes sincères salutations.

Bouton retour en haut de la page
Boris Saragaglia, diriger Spartoo ou l’art du pilote de ligne
[Série C] La startup belge Cowboy lève 80 millions de dollars pour accélérer la vente de ses vélos électriques connectés aux États-Unis
Comment 800 Tech contribuent à l’innovation de Cdiscount
La stratégie de Teads pour s’imposer sur le marché très compétitif de la pub digitale
Redressement judiciaire pour Sigfox, à la recherche de nouveaux acquéreurs.
[Série B] Pretto lève 30 millions d’euros pour déployer sa plateforme en B2B
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?