AcquisitionActualitéEuropeInvestissements

Bouygues Telecom en négociations exclusives pour racheter Keyyo Communication

(AFP)

L’opérateur télécoms Bouygues Telecom a annoncé jeudi être entré en négociations exclusives en vue du rachat de 43,6% du capital de l’opérateur dédié au marché des entreprises Keyyo Communications, une opération qui représenterait un investissement d’un peu plus de 29 millions d’euros.

Services aux entreprises « nouvelle génération »

Keyyo Communications est un opérateur spécialisé dans les services aux entreprises, dit « nouvelle génération », qui propose un ensemble de services tout-IP, c’est-à-dire utilisant internet comme base technique. En cas de finalisation de ce rachat, la filiale du groupe Bouygues a précisé qu’elle lancerait une offre publique d’achat volontaire sur l’ensemble du capital restant, au prix unitaire de 34 euros par action, tarif identique à  celui qui serait appliqué pour la première étape.

Une telle opération valoriserait l’entreprise à un peu plus de 66,6 millions d’euros, soit près de 15 millions d’euros au-dessus de sa valorisation boursière actuelle, le titre Keyyo étant coté, mercredi à la clôture de la Bourse de Paris, à 26 euros.

« Ce projet de rapprochement s’inscrit pleinement dans la stratégie annoncée par Bouygues Telecom d’accélérer son développement sur le marché spécifique des TPE, PME et ETI. Dans ce cadre, Keyyo apporterait à Bouygues Telecom Entreprises une expertise complémentaire en termes de services et produits innovants », a précisé l’opérateur dans un communiqué.

Keyyo Communications avait réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 24,4 millions d’euros, quasi stable par rapport à l’année précédente, avec un excédent brut d’exploitation (Ebitda) récurrent de 4 millions d’euros.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Bouygues Telecom en négociations exclusives pour racheter Keyyo Communication
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse