A la uneDistributionParisStartup Channel

BrocanteLab veut connecter les brocanteurs avec leurs clients

Les internautes ont déjà l'habitude d'acheter des meubles en ligne, notamment en occasion. Mais pour éviter les éventuelles mauvaises surprises, BrocanteLab a voulu créer un label de qualité. Cette start-up parisienne qui développe une marketplace pour brocanter en ligne auprès de marchands professionnels espère rassurer les internautes encore hésitants. «L'idée, c'est de valider et de sélectionner les plus belles annonces de mobilier d'occasion sur le Web [ou] sur le physique, et les amener du coup sur le digital», explique à Frenchweb Maxime Brousse, le cofondateur. «Nous avons une personne en interne responsable de la modération».

Réservée aux professionnels, la place de marché affirme avoir conquis 600 marchands, ce qui lui permet d'avoir un catalogue de 20 000 références sur le site. Côté modèle économique, BrocanteLab, qui prélève une commission de 15% sur chaque transaction, revendique 2 000 produits écoulés chaque mois pour un panier moyen au-dessus de 200 euros. Au final, la société indique avoir réalisé 1 million d'euros de volume de ventes sur son exercice 2015.

Pour se financer, BrocanteLab a bouclé une levée de fonds de 500 000 euros l'an passé auprès de plusieurs investisseurs de renom, parmi lesquels Oleg Tscheltzoff, le cofondateur de Fotolia, et Thierry Petit, le créateur de Showroomprivé. Plus tôt, l'entreprise s'était déjà fait remarquer en faisant partie de lauréats du concours « 101 projets » lancé par Marc Simoncini, Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon. Désormais, BrocanteLab se fixe pour objectif d'accélérer ses ventes en France, et prévoit de se lancer dans deux nouveaux pays européens.

Interview de Maxime Brousse, le cofondateur de BrocanteLab :

[tabs]

[tab title= »BrocanteLab : les données clés »]

Fondateurs : Charlotte Cadé et Maxime Brousse

Lancement : 2014

Siège social : Paris

Activité : place de marché en ligne

Effectifs : 15 personnes

Volume de ventes : 1 million d'euros revendiqués en 2015

Financement : 500 000 euros levés en 2015

[/tab]

[/tabs]

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This