ActualitéData RoomTech

[Buzzness Mobile] Le salon pro du mobile, les 3, 4 et 5 avril prochains

Marketing mobile, m-commerce et paiement mobile seront au coeur de la troisième édition du salon Buzzness Mobile, qui se déroulera les 3, 4 et 5 avril prochains au Parc des expositions à Paris.

Au total, ces trois jours de conférences, où l’accent sera mis sur de nombreux cas clients, devraient attirer près de 4000 visiteurs. Le salon s’articulera notamment autour de quatre  grandes thématiques :

  • M-marketing et convergence multi-écrans : rendre le mobile plus accessible à l’annonceur et lui permettre de dépasser le stade expérimental dans lequel se trouve 62 % des grandes marques.
  • Publicité mobile et m-crm : pourquoi y a-t-il un tel écart entre le temps passé à surfer grâce à son smartphone et les investissements publicitaires mobiles ?
  • M-commerce : le m-commerce va-t-il dépasser le e-commerce ?
  • M-paiement : s’il y a un sujet sur lequel chaque acteur déjà présent dans la chaîne de valeur du commerce et du paiement par Internet essaie de se placer, c’est bien le m-paiement. Pourquoi cet engouement et quels sont les projets des acteurs principaux de cette révolution dans nos habitudes ?

Le salon sera également ponctué par l’organisation d’ateliers pratiques, la présentation d’une étude menée par l’institut Gfk ou encore par la participation de Google, qui dévoilera son étude sur la perception de la publicité mobile par les éditeurs et annonceurs européens.

Parmi les intervenants attendus : l’Ascel, Ad4screen, Mobile network group, Netaffiliation, Rentabiliweb, Snapp’, Apps Gratuites, Buyster, ou encore la Fevad et le Geste pour n’en citer que quelques uns.

Inscriptions et informations détaillées sur le site officiel.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Buzzness Mobile] Le salon pro du mobile, les 3, 4 et 5 avril prochains
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance