Actualité

[Données personnelles] La Cnil assomme Google de 69 questions

Après avoir demandé en vain à Google de reporter l’application de sa nouvelle politique de confidentialité, la Cnil ne désespère pas d’éclaircir les pratiques de la firme de Mountain View. En effet, l’organe vient d’adresser un questionnaire de 69 questions « précises » au géant américain.

Le formulaire vise à clarifier les implications des nouvelles règles imposées par Google pour les utilisateurs de ses services, qu’ils soient titulaires d’un compte Google, utilisateurs non authentifiés ou utilisateurs passifs des services de Google sur d’autres sites (publicité, mesure d’audience, etc.) Les réponses de Google permettront notamment de vérifier si la combinaison de données entre services est conforme au droit européen.

Rétention des données, consentement, compatibilité avec les condition d’utilisation, cookies, droit d’opposition… Le questionnaire balaie un grand nombre de thématiques liées aux intentions exactes de Google.

Désignée par ses homologues européens pour mener l’analyse des nouvelles règles de confidentialité de Google, la Cnil a demandé à la société de fournir ses réponses par écrit avant le 5 avril prochain.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Données personnelles] La Cnil assomme Google de 69 questions
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués