ActualitéRetail & eCommerce

[Cap] 100 000 boutiques pour Prestashop et 10 millions de joueuses pour Ma Bimbo

Prestashop revendique 100 000 boutiques en ligne et Ma Bimbo 10M de joueuses… Retour sur ces deux progressions.

Fondé en 2007 par Bruno Lévêque et Igor Schlumberger (ex-Président de LeGuide.com), Prestashop revendique le titre de solution de e-commerce open source leader en Europe. L’éditeur vient d’annoncer qu’il avait franchi le cap des 100 000 boutiques actives dans le monde, avec la mise en ligne de La cave Grand Listrac qui propose des vins du Médoc.

Dans les détails, Prestashop affirme que plus de 230 nouvelles boutiques en ligne se créent dans le monde grâce à sa solution. En France 42 nouveaux e-commerçants opteraient chaque jour pour ce choix. Avec plus de 250 000 membres dans le monde et une soixante de collaborateurs, la société prévoit de tripler son CA en 2011. Mi-septembre, PrestaShop a finalisé une seconde levée de fonds de 3M €.

Ma Bimbo, le jeu de mode et de décoration créé par le studio nantais Beemoov, affirme avoir dépassé les 10 millions d’inscrites à travers l’Hexagone et les pays francophones. Le jeu destiné aux jeunes filles propose de choisir une « BimBo », de l’habiller, de lui trouver un appartement et de le décorer. Mais aussi de lui dégoter un travail, un petit ami et de les emmener en vacances. Fondé en 2006 par Benoit Guihard et Jean-Philippe Tessier, Ma Bimbo oeuvre dans un secteur riche de plusieurs acteurs dont la société montpelliéraine OhmyDollz qui compte pour sa part plus de 9,5M de joueuses.

Bouton retour en haut de la page
[Cap] 100 000 boutiques pour Prestashop et 10 millions de joueuses pour Ma Bimbo
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs