ActualitéAsieBusinessRetail & eCommerce

Carrefour et Tencent inaugurent leur premier supermarché connecté à Shanghai

Carrefour entame sa transformation dans le retail connecté aux côtés du géant chinois Tencent, devenu son allié stratégique en Chine en janvier. La matérialisation concrète de ce partenariat n’a pas tardé. Ce week-end, Carrefour a en effet inauguré un nouveau supermarché à Shanghai, qui présente la particularité d’être le premier Carrefour au monde à permettre à ses clients de payer via la reconnaissance faciale.

En perte de vitesse en Chine ces dernières années, où le groupe français est pourtant présent depuis plus de 20 ans, Carrefour a manqué le virage du commerce en ligne qui s’est imposé de manière spectaculaire dans le quotidien des consommateurs chinois. L’enseigne française mise sur l’apport technologique de Tencent pour combler son retard.

Alibaba en avance avec ses magasins Hema 

Dans le nouveau supermarché de Carrefour à Shanghai, baptisé «Le Marché», Carrefour a ainsi pu bénéficier des technologies développées par Tencent pour proposer le paiement via la reconnaissance faciale. Concrètement, le client doit scanner les codes-barres des articles avec son smartphone en magasin avant de se rendre à une caisse automatique dotée d’une tablette tactile. Sur celle-ci, le consommateur doit seulement indiquer les quatre derniers chiffres de son numéro de téléphone mobile, de manière à permettre au magasin d’identifier le compte du client sur WeChat. Pour rappel, WeChat, application de messagerie détenue par Tencent, compte plus d’un milliard d’utilisateurs.

Une fois le compte identifié, le client doit simplement montrer son visage à la tablette équipée d’une caméra, qui réalise un cliché. Ce dernier est comparé au document d’identité (carte d’identité, passeport…) enregistré sur WeChat. A l’issue du scan du visage, le paiement est alors validé ou non. Ce moyen de paiement n’est pas une première en Chine dans la mesure où Alibaba, le numéro un du commerce en ligne chinois, a introduit le paiement par reconnaissance faciale via sa solution de paiement mobile Alipay dans sa chaîne de magasins ultra-connectés Hema.

La mise en place du paiement par reconnaissance faciale ne constitue que la première étape de la collaboration entre Carrefour et Tencent, qui s’inscrit dans le cadre du plan de transformation Carrefour 2022. L’enseigne française compte notamment investir 2,8 milliards d’euros sur 5 ans dans le digital, qui doit servir de levier pour permettre au groupe de porter son chiffre d’affaires à 5 milliards d’euros dans le commerce en ligne alimentaire d’ici 2022. Outre la suppression de 2 400 postes en France et la mise en place d’un plan de réduction de coûts de 2 milliards d’euros, Carrefour prévoit également d’ouvrir au moins 2 000 magasins de proximité à travers le monde au cours des cinq prochaines années.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This