Semaine de l'emploi

CCI Le Mans – Sarthe: « nous voulons faire les 24 heures du Mans dans le numérique »

FrenchWeb organise la première semaine de l’Emploi dans le secteur Numérique (#SENFW), du 3 au 9 Mars.

Pendant cette semaine spéciale, FrenchWeb propose une série de portraits d’entreprises qui recrutent , une photographie des métiers du numérique, des coups de projecteurs sur différents secteurs d’activités (agences de communication, e-commerce, régies publicitaires, éditeurs de logiciels, entreprise de services du Numérique, acteurs du jeux video, écoles…) et de nombreuses offres d’emploi et de stages partout en France.

A cette occasion, nous sommes allés à la rencontre de Loic Richer, Directeur Développement Numérique & Ruche Numérique de la CCI Le Mans et Sarthe

FrenchWeb : Vous êtes directeur développement numérique de la CCI de la Sarthe, pourriez-vous nous camper le panorama du numérique dans la région?

Loic Richer : En Pays de la Loire le numérique pèse 46 000 emplois ce qui en fait une des toutes 1ères régions numériques en France.  Le développement de cette filière est une priorité. Une part importante de ces emplois se concentre à Nantes, sa capitale.

Un maillage d’acteurs en termes de recherches, d’enseignement supérieur et de réseaux d’acteurs y est particulièrement dynamique. Des associations telles que Atlantic 2 avec sa Cantine Numérique Nantes et son évènement Web2Days, ADN Ouest qui rassemblent chacune près de 300 entreprises du digital ou encoreLiber TIC et Alliance Libre pour l’Open Data et le logiciel libre, la métropole ligérienne s’impose comme un pôle majeur de l’économie numérique.

De belles réussites telles que  Lengow et son outil de tracking et une myriade de startups en fort développement tel que CleverCloud, Materiel.net ou bien encore DoYouBuzz. Le cœur du numérique ligérien bat également à Angers à la faveur de la création d’un espace de coworking à la Maison des projets de la Technopole ainsi qu’un espace numérique, WE_Forge, véritable pépinière de startups.

On y trouvera notamment Ecolutis, plate-forme de covoiturage récemment rachetée par le groupe SNCF  ou Komunity Web spécialiste de la stratégie digitale. Sindup éditeur d’outils de veille ou Octav dans le logiciel libre sont également en forte croissance.

Le Mans à 54 minutes de Paris est lui aussi en plein réveil. Ce pôle tertiaire important, avec notamment MMA ou GIE SESAM Vital, a concentré dans son quartier d’affaires Novaxis ses jeunes pouces du digital à l’ombre de géants tel que ST Microelectronics.

On peut y suivre des entreprises telles que MesMateriaux.com, l’intermédiaire en négoce de matériaux qui a récemment levé de nouveaux fonds, Eurekapps éditeur de plusieurs applications mobiles liées à la parole ou la vidéo, SongSpot récent finaliste du MidemLab avec son JukeBox digital, Oceanet Le Mans  pour son activité d’opérateur Telecom, DataSyscom dans l’éditique, Apotamox, agence web spécialiste des grands comptes, et bien d’autres.

De son côté, Laval a fait le choix de la spécialisation. La ville est aujourd’hui un pôle incontestée de la réalité virtuelle et accueille la 15e édition de Laval Virtual évènement international incontournable du secteur qui a conduit l’américain EON à annoncer sa prochaine implantation avec 150 emplois à la clef. Cela ne l’empêche pas d’accompagner de jeunes startup à travers leur nouveau concept de boutique NeoShop.

La Vendée terre de PME par excellence compte elle aussi de belles réussites telles que Horoquartz spécialiste de la la gestion du temps, qui lance en ce moment un programme de 40 recrutements. Les Pays de la Loire appuient ces entreprises en favorisant notamment fortement leurs actions collectives. Cette stratégie est payante puisque de nombreux clusters, groupements, partenariats sont aujourd’hui soutenus par le Conseil Régional dans le jeu, les outils de E-tourisme, le CLOUD, le son, le design

Pour promouvoir les métiers du numérique et faciliter le recrutement d’étudiants dans les écoles de la région, l’association ADN Ouest s’est vu confier la tache de promouvoir les métiers du numérique auprès des jeunes, actions relayées par le réseau des espaces de coworking numérique qui maille le territoire. La Cantine Nantes, la Ruche Numérique, la Maison des Projets Angers, NeoShop Laval, réseau prochainement rejoint par la Vendée qui  permettra aux Pays de la Loire de mailler la totalité du territoire.

Quels sont les enjeux pour les entreprises et leurs collaborateurs en terme de transformation numérique ?

Les emplois du numériques sont nouveaux pour certains et méconnus des entreprises de l’économie traditionnelle elles mêmes. Il y a pénurie sur plusieurs compétences, les développeurs notamment. Enfin je dirai qu’il y a à installer un renouvellement permanent des compétences des professionnels eux mêmes. En effet, nous avons à faire à une filière qui va vite, très vite et les structures que nous sommes n’ont souvent pas les mêmes délais de réactivité.

Les choses s’arrangent et dès lors que le numérique entre dans les priorités du territoire comme c’est clairement le cas au Mans et en Pays de la Loire, beaucoup de choses se réalisent dans des délais très courts. Nous avons par exemple lancé au Mans à la Ruche Numérique une antenne de l’Institut d’Informatique Appliquée pour une formation de développeurs d’applications mobiles en 4 mois seulement.

Pourriez-vous détailler l’exemple de transformation d’une entreprise en particulier ? 

Oceanet, web agency et opérateur Telecom implantée au Mans compte 20 collaborateurs, est en croissance constante avec une accélération très nette ces dernières années. Cela amène Laurent Gayet-Métoit, son fondateur, à devoir structurer et accroitre l’expertise de son entreprise.

L’entreprise qui recrutait plutôt au niveau bac+3 des développeurs et techniciens réseaux est en recrutement de son 1er ingénieur, en administration systèmes et réseaux. Elle recherche également un développeur d’applications, un commercial et un technicien réseaux telecom.

MesMateriaux.com, spécialiste des matériaux du bâtiment pour les particuliers qui emploie aujourd’hui 22 personnes, est également en pleine croissance. Sa nouvelle levée de fonds le conduit à devoir recruter des web marketeurs, des développeurs, des commerciaux et des employés administratifs pour assurer ce développement. Yohan Pinto, son dirigeant, a donc mis en place avec Pole Emploi Le Mans une série de speed working qui lui permettent d’identifier rapidement certains profils intéressants. La proximité parisienne lui permet de recruter également sur l’Ile de France.

Quels sont les principaux dispositifs mis en oeuvre par la CCI de la Sarthe en matière d’emploi dans le numérique ?

Nous avons décidé d’aller dans une direction : créer en 3 ans une filière numérique puissante et visible au Mans. Une ambition partagée avec la Métropole, le département de la Sarthe et la Région. Il nous fallait un véhicule, un lieu en fait. Il y a bientôt un an est né la Ruche Numérique.

C’est dans ce lieu au cœur du quartier d’affaires Novaxis au Mans à 2 minutes de la gare que se retrouvent les entreprises du numérique, étudiants, enseignants, chercheurs, promoteurs du libre, makers, mais aussi e-commerçants, porteurs de projets de création, financeurs, juristes, consultants, journalistes, décideurs économiques, artistes du digital… Tout cela forme l’écurie ; car si la CCI pilote l’opération, les initiatives émergent de partout.

La CCI a donc réuni à la Ruche Numérique une pépinière numérique de 350 mètres carrés, un espace de coworking, un tout prochain FabLab, elle héberge également une formation en alternance de développeurs d’applications mobiles avec l’IIA (CCI de la Mayenne) et l’ecoledunumerique.com qui propose notamment des formations accélérées de développeurs web accessible sans diplôme un plus sur le territoire.

Nous nous appuyons aussi sur les grands acteurs tels que MMA, le groupe La Poste, ST Microelectronics, l’Université du Maine, dont les équipes participent ou co organisent nos opérations au même titre que les porteurs de projets, les coworkers et étudiants.

Sans le carburant que constituent les étudiants et compétences disponibles sur le marché, pas de développement de filière. La panne sèche nous guette si nous ne prévoyons pas. Il n’y a pas une réponse mais un tout et nous avons choisis de mobiliser les écoles, les réseaux économiques, les acteurs publics de l’emploi et les jeunes eux-mêmes.

Trouver un job est toujours plus facile lorsqu’on s’implique dans les réseaux de passionnés comme Linux Maine, le HackerSpace du Mans ou lorsqu’on participe par exemple à nos soirées des développeurs, aux apéro Twitter, aux co-lunch en anglais… C’est l’huile indispensable au moteur en quelques sortes et çà fonctionne bien : ATC IT jeune entreprise de la Ruche Numérique qui développe des solutions de diffusions d’informations sur écrans a recruté son 1er emploi ce mois-ci via une soirée de développeurs à laquelle le jeune étudiant d’Epitech participait.

Une diffusion systématique à un Intranet réunissant plus de 300 entreprises du digital sarthois des CV et un affichage des offres d’emploi ont de façon pragmatique été mis en place chacun joue le jeu. Des « cafés métiers » pour présenter les métiers du numérique avec les Maison de l’Emploi sont régulièrement organisés avec les professionnels car ces nouveaux métiers restent encore assez largement méconnus.

Les métiers du numériques se retrouvent également dans les entreprises traditionnelles telles que les commerces abordant l’e-commerce, les industries qui développent de nouveaux services… Ces évolutions qu’accompagnent les 5 conseillers en développement numérique des CCI des Pays de la Loire font appel à de nouvelles compétences à développer en interne par formation continue notamment ou à recruter. Ces préconisations font partie intégrante de notre accompagnement à la digitalisation des entreprises notamment via le programme de l’Etat « Transition Numérique » dont la Ruche Numérique anime le réseau de diffusion en région. En sensibilisant les entreprises du territoire aux nouveaux usages qui s’offrent à elles, les CCI des Pays de la Loire accélèrent le développement de l’offre produite par la filière numérique. Une opération gagnant-gagnant.

Notre voiture fonctionne avec plusieurs carburants, elle est en fait hybride, elle s’alimente également de nombreux professionnels ou jeunes du numériques venus d’ailleurs notamment de l’Ile de France toute proche. Près de la moitié de nos projets sont portés par des « parisiens ».

Pour favoriser encore le croisement des étudiants et des professionnels, la CCI et l’Ecole d’Ingénieurs ENSIM de l’Université du Maine organisent un hackathon dont la 3e édition a rassemblé près de 150 développeurs. Les étudiants sont également invités aux évènements qui ponctuent le tout nouveau calendrier numérique du Mans que rythment Bee Numérique et Sarthe Le Mans Connexion. Ils peuvent également être intervenants sur les thèmes de leur choix.

Une stratégie à l’image des 24h du Mans, une course collective qui doit nous permettre d’émerger à terme parmi les territoires qui font le numérique.

La CCI du Mans et de la Sarthe intervient sur l’ensemble du territoire de la Sarthe.
La CCI représente 14712 entreprises ressortissantes recensées sur l’ensemble du département de la Sarthe dont 2730 de l’industrie, 5939 du Commerce et 6043 des Services.

Les missions d’une CCI :

  • Représenter auprès des Pouvoirs Publics l’ensemble des intérêts des entreprises du Commerce, de l’Industrie et des Services d’un territoire donné.
  • Informer et conseiller les entreprises dans les domaines juridique, social, fiscal, commercial, industriel, international, technologies nouvelles, formation, …
  • Faciliter la création, le développement et la transmission d’entreprises
  • Former les jeunes et adapter les professionnels aux métiers et compétences recherchés par les entreprises
  • Participer à l’aménagement de l’espace économique

 

Pour suivre l’actualité du Mans-Sarthe :

Twitter: @cci72
FacebookCciSarthe
Site Web: sarthe.cci.fr

 

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
CCI Le Mans – Sarthe: « nous voulons faire les 24 heures du Mans dans le numérique »
Préparez-vous un bon CV
Réussir sa prise de poste
RGPD, Recrutement et RH compatibles ? Comment être conforme ?
Accélération des évolutions métiers: remettre son employabilité et celle de ses collaborateurs au cœur des préoccupations
Le digital au service du personal branding
Le plan de carrière: un objectif indispensable ou dépassé?
Copy link