BusinessHR TechLes ExpertsSemaine de l'emploi

Préparez-vous un bon CV

Par Aude Sibuet, contributrice FrenchWeb

 Revisitons ensemble quelques idées reçues sur l’acte de candidature. Les temps ont changé.

Deux partis pris à garder en tête

  • Votre candidature doit révéler votre personnalité et votre projet professionnel. Prenez tous les conseils que vous souhaitez autour de vous. Gardez toujours le dernier mot.
  • Le recruteur est comme vous : il n’a pas de temps à perdre et recherche l’efficacité. S’il peut ressentir des émotions positives à la lecture de votre candidature, vous partez avec une longueur d’avance.

Le CV a pour objectif de présenter votre parcours. FAUX.

Certains peuvent croire qu’un CV sert à présenter leur parcours, avec exhaustivité. Il n’en est rien. Le CV est le premier contact que vous avez avec un recruteur. Celui-ci consacre en moyenne 30 secondes à la lecture de votre CV ! Vous devez donc lui accrocher l’oeil pour sortir du lot et passer la première étape du tri.

L’objectif d’un CV est de vous permettre de décrocher un entretien

Le CV doit toujours être accompagné d’une lettre de motivation. FAUX.

Lorsqu’on envoie son CV par email, c’est le corps de l’email qui tient lieu de lettre de motivation. Rien de plus désastreux qu’un email dont le message est « Veuillez trouver en pièces jointes mon CV et ma lettre de motivation« . Pourquoi ? Parce que le recruteur n’a pas le temps d’ouvrir toutes les pièces jointes.

  • L’email qui porte votre candidature doit donc avoir un objet clair : le titre du poste pour lequel vous candidatez et votre disponibilité par exemple.
  • Le mail doit être court. Ce n’est pas une répétition du contenu du CV. Profitez-en pour attirer l’attention du recruteur sur une des expériences dont vous êtes fiers. Mettez en avant votre argument clé pour obtenir le poste à pourvoir.
  • Le mail doit être aéré. Vous pouvez par exemple sauter une ligne entre chaque phrase. Pensez au confort de lecture du recruteur.

L’email de candidature doit faire mouche pour vous aider à sortir du lot

Le CV doit être exhaustif et éviter les trous dans le parcours. FAUX.

Votre CV doit raconter de manière la plus simple possible votre objectif, votre raison d’être. Ce que les Japonais appellent : « Ikigai » (cf. schéma ci-dessous). Comment le valoriser ?

  • Donnez le titre du poste que vous cherchez à votre CV.
  • Précisez un sous-titre qui met immédiatement en avant pour le recruteur l’atout clé de votre candidature ou de votre personnalité. Ex : trilingue; disponible immédiatement; telle ou telle école; X années d’expériences; champion de karaté; etc.
  • Botte secrète : ajouter une exergue qui résume votre vision du poste ou votre ambition. Bien trouvée, cette phrase peut déclencher le coup de téléphone espéré !
  • Faites le tri ! Ne mettez en avant que les postes qui abondent dans le sens de votre vision. Passez les autres aux oubliettes, ou si vous y tenez vraiment, laissez-les à disposition sur LinkedIn.
  • Sous chacun des postes, mentionnez UN exemple de réalisation qui appuie votre vision du poste / ambition. Mettez en avant impérativement des résultats, qu’ils soient qualitatifs ou quantitatifs. Ex : création et mise en place d’un site e-commerce. Augmentation des visites de X%, des ventes de X%. Sélectionnez les exemples les plus intéressants pour le poste, ou ceux que vous avez le plus eu de plaisir à faire. Même si vous ne l’avez fait qu’une fois ! L’important est de servir votre Ikigaï.
  • Pensez au confort de lecture du recruteur. La taille de police minimum doit être de 10 points. Gardez la présentation de votre CV la plus simple et la plus aérée possible. Je conseille d’éviter les pictos et les logos. Si vous utilisez des graphiques, pourquoi pas, mais ils doivent avoir du sens par rapport à votre projet professionnel.

Votre CV doit révéler votre Ikigaï

Vous l’aurez compris, le plus dur, ce n’est pas de refaire son CV. C’est de trouver son Ikigaï. Rien de mieux que de repartir de ce que vous avez aimé faire dans vos diverses expériences, que ce soit au travail ou, pour les jeunes professionnels, à l’école. Il peut également être pertinent de vous interroger sur vos valeurs personnelles pour présenter et faire ressortir votre personnalité. A vos CV !

 

 La contributrice:

aude-sibuet

Aude Sibuet est Culture Manager. Son expertise est à la croisée de trois domaines: communication corporate, change management et social selling. Elle est spécialisée dans l’accompagnement de la transformation culturelle des entreprises, notamment managériale.

Tags

contributeur

Régulièrement, FrenchWeb ouvre ses colonnes à des experts pour partager leur expérience, et meilleures pratiques.Si vous souhaitez également partager votre savoir faire ou point de vue, contactez nous à redaction.frenchweb@decode.media Nous ne diffusons pas de tribunes produites à des objectifs de RP, ou de SEO.Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Un commentaire

  1. Désolé, mais je ne souscris pas totalement avec ce qui est dit dans cet article…

    – « Le CV a pour objectif de présenter votre parcours. FAUX. »… Heuuu… ben, SI, VRAI. Il présente votre parcours. S’il faut être synthétique (pour les européens), il faut que le recruteur puisse comprendre rapidement la logique du parcours. Les recruteurs ont effectivement peu de temps mais fonctionnent par analogie. On va se l’avouer, ce n’est pas génial car on fait beaucoup de ‘me2’ alors qu’on devrait privilégier la personnalité… mais le parcours permet de voir si le parcours correspond à ce que l’on cherche. Donc plutôt que de chercher le côté super beau, il faut rechercher l’efficacité et la lecture du parcours clair est plus qu’essentielle!

    – « L’objectif d’un CV est de vous permettre de décrocher un entretien » : ça c’est très vrai.

    – « Le CV doit toujours être accompagné d’une lettre de motivation. FAUX. » : je suis d’accord. On n’a pas le temps d’ouvrir toutes les pièces jointes… Et si un candidat le fait, il faut vraiment que la lettre soit non-générique. On sent à 10km la lettre qui a été utilisée pour 30 autres entreprises. Autant ne pas la mettre…

    – « c’est le corps de l’email qui tient lieu de lettre de motivation » : tout à fait.

    – « Le CV doit être exhaustif et éviter les trous dans le parcours. FAUX. » : PAS D’ACCORD DU TOUT! Oui, il ne doit pas être exhaustif et ne pas être trop long (version ‘latine’ parce que chez les anglo-saxons c’est tout à fait différent), mais il doit raconter une histoire logique. En France, nous sommes de culture littéraire. Les recruteurs veulent qu’on leur raconte une jolie histoire et donc quelque chose de logique. Les trous ne sont pas aimés car ça fait comme une histoire bancale. Donc les trous doivent être soumis à une certaine logique. Sinon, on a l’impression qu’on nous cache quelque chose.

    – « Donnez le titre du poste que vous cherchez à votre CV. » : TOTALEMENT FAUX de mon point de vue. Si vous postulez, c’est que vous vous sentez légitime. En mettant un titre, vous appuyez inutilement sur le bouton qui dit « Je suis l’homme/la femme pour le poste »… Mais si vous postulez on SAIT que vous le pensez, ne forcez pas notre imagination. Et surtout, ne la restreignez pas! Car si on ne vous sélectionne pas, on va vous mettre dans notre base de CV interne. Et demain, par une recherche de mots-clés, on va retrouver votre profil. Et on va se dire : « hmmm… est-ce qu’il/elle pourrait fitter pour le poste? » et si par malheur vous avez mis un titre en gros et en gras qui bloque notre imagination, on se dire : « ben non, il veut faire ça, donc il/elle ne sera certainement pas bon(ne) pour ce poste »… Bref : NE METTEZ SURTOUT PAS DE TITRE A VOTRE CV, for god’s sake!

    Le reste de l’article est plutôt pertinent.

    Mon conseil : … (vu que je suis limité par la taille de mon texte, la suite est ici : https://www.linkedin.com/pulse/la-rédaction-dun-cv-critique-article-avec-des-jerome-chouraqui/

Préparez-vous un bon CV
Samsung: la faille du capteur d’empreinte ne sera pas réglée avant la prochaine mise à jour
YouTube
Les marques ont-elles perdu le contrôle de leurs investissements publicitaires en ligne?
Airbnb double ses pertes, mauvais indicateur avant l’IPO de 2020?
Les entreprises en font-elles trop pour leurs salariés ?
Libra: le G7 exige un cadre juridique
Veepee s’offre la startup Scalia pour unifier ses données produits
Copy link