ActualitéAsieInvestissementsTech

[Chine] Smartphones: Qihoo investit 409 millions de dollars pour former une joint venture avec Coolpad

Qihoo, une firme chinoise spécialisée dans la sécurité informatique, va investir 409,05 millions de dollars dans une joint venture formée aux côté de Coolpad Group, un distributeur de smartphones. A l’issue de l’opération, la société obtiendra 45% de parts a annoncé Zhou Hongyi, le président de Qihoo.

La nouvelle structure développera des smartphones qui seront commercialisés sous la marque « Dazen ». Sur les nouveaux modèles, Qihoo fournira plusieurs services mobiles.

Montée des marques chinoises

Cette annonce survient alors que les constructeurs chinois de smartphones s’imposent de plus en plus au niveau mondial. Parmi les étoiles montantes du secteur, Xiaomi, a été le troisième plus grand vendeur du secteur au cours du troisième trimestre selon IDC, avec 17,3 millions de terminaux écoulés dans le monde.

Une récente étude de Gartner pour le troisième trimestre estimait que parmi les cinq plus grands vendeurs de smartphones au monde, trois sont des entreprises chinoises (Huawei, Xiaomi, et Lenovo). Une concurrence qui semble s’exercer principalement sur le Sud-Coréen Samsung dont les parts de marché sont passées de 32,1% à 24,4% en un an.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Chine] Smartphones: Qihoo investit 409 millions de dollars pour former une joint venture avec Coolpad
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer