ActualitéActualité CloudArts et CultureTech

Cloud : 58 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2013, dont 62% pour le SaaS, et la tendance devrait se poursuivre

Le SaaS devrait poursuivre son envolée grâce à une seconde phase d’adoption

Le marché du cloud devrait poursuivre son envolée dans les prochaines années. Après avoir généré 58 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2013 selon les estimations de Forrester, celui-ci devrait franchir les 191 milliards de dollars d’ici à 2020. En cause : le cloud fait sont chemin dans les esprits. Alors que les directeurs de l’information (CIO) étaient dans des phases encore expérimentales en ce qui concerne les services basés sur le cloud, ils commencent à rationaliser ces outils pour les intégrer pleinement à leurs entreprises. Autrement dit, après avoir avancé par tâtonnements, ils se saisissent désormais pleinement des opportunités offertes par les services dématérialisés.

Plus précisément, cette seconde phase dans le processus d’adoption devrait surtout profiter aux solutions dites SaaS (Software as a Service, les logiciels commercialisés sous forme de services, ndlr) qui, à elles seules, ont cristallisé 36 milliards des revenus en 2013, soit 62% du secteur.

Ce format serait même le segment le plus mature selon Forrester qui précise, à titre de comparaison, que les plateformes cloud n’ont générées que 4,7 milliards de dollars de revenus. Ce succès s’expliquerait par la capacité des solutions SaaS à créer de nouvelles formes d’applications qui viennent se scratcher à celles déjà existantes.

« Cependant, dans l’automatisation des forces de vente, la gestion de la relation client (CRM, ndlr), la gestion des ressources humaines, et l’approvisionnement en ligne ou les e-achats, le remplacement des logiciels sous licence existants (pour des solutions SaaS, ndlr) devient de plus en plus commun. Cette tendance va se propager à d’autres catégories d’applications, en fournissant un second élan pour la croissance du SaaS à partir de 2014 jusqu’en 2018 » anticipe cependant Forrester.

 

infographie 2

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. En effet, l’usage des logiciels en mode SaaS est maintenant de plus en plus réalisé par les entreprises.
    Les utilisateurs de notre application GeniusContacts (eCRM & Email Marketing Automatisé) nous partagent régulièrement les avantages suivants du SaaS :
    – l’immédiateté d’usage,
    – aucune installation ni configuration,
    – l’adaptation instantanée aux volumes et à l’intensité d’utilisation.
    Et les financiers ne sont pas en reste : une visibilité des budgets et un lissage mensuel.
    En tant qu’éditeur en SaaS (et exclusivement déployé sur le Cloud), nous rendons les entreprises agiles et centrées sur leur business.

  2. Il faut avouer que le Saas offre un bon nombre d’opportunités aux entreprises notamment en terme de flexibilité. Plus d’achat de licence, vous payez ce que vous consommez ! De plus, la plupart des éditeurs proposent des essais donc ne pas hésiter à tester et à comparer en fonction de vos besoins ! Si vous avez des questions, l’équipe Adaxia – L’E-store spécialisé dans les logiciels Saas – sera ravie d’y répondre !

Bouton retour en haut de la page
Cloud : 58 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2013, dont 62% pour le SaaS, et la tendance devrait se poursuivre
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
Puces informatiques: dans un secteur en ébullition, AMD acquiert Xilinx pour 35 milliards de dollars
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale