BusinessDecode BusinessHR Tech

Comment Golden Bees applique la publicité programmatique au recrutement

Créée en 2015, la start-up Golden Bees est spécialisée dans le ciblage de candidats à travers la publicité programmatique. La solution a été complètement adaptée pour les besoins du recrutement en ligne.

« Il s’agit de l’automatisation des tâches liées à l’achat d’espaces publicitaires au meilleur prix et de l’optimisation des campagnes en fonction des performances recherchées », explique Fariha Shah, co-fondatrice et directrice générale de Golden Bees.

Transformer des internautes en candidats engagés

« Golden Bees intervient sur le premier maillon de la chaîne de valeur du recrutement qui est la génération de CV. Le principe c’est d’identifier des internautes et de les transformer en candidats engagés pour qu’ils postulent sur le site carrière d’un recruteur tout en maîtrisant les facteurs de temps et de coût », poursuit Fariha Shah.

Cette solution permet aussi de mesurer les performances de sa campagne de recrutement. La start-up compte aujourd’hui plus de 100 clients dont des grands groupes comme Vinci, Société Générale ainsi que des cabinets de recrutement à l’instar d’Adecco ou encore Randstad. L’équipe de Golden Bees est composée de 20 personnes.

Fonctionnement de la solution, RGPD… Retrouvez l’interview complète de Fariha Shah, co-fondatrice et directrice générale de Golden Bees :

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH. Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Comment Golden Bees applique la publicité programmatique au recrutement
Coronavirus: Edouard Philippe envisage une app qui localiserait les personnes infectées
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
WeWork: SoftBank renonce à son OPA de 3 milliards de dollars
Copy link