BusinessDesignEtudesMarketing & Communication

Comment maîtriser les codes du web design

Donner aux éditeurs les clés pour concevoir un site web attractif, c'est ce que propose le réseau Cap'Com dans sa dernière présentation en ligne dédiée au web design. Pour créer des interfaces digitales qui allient une identité visuelle à la fois épurée et intuitive pour l'utilisateur, la présentation de Cap'Com met en exergue une chaîne de valeur et de création du web design. Celle-ci se décompose en cinq axes :

  • la conception éditoriale
  • l'ergonomie
  • la création graphique 
  • la déclinaison graphique
  • le format de données (HTML/CSS3/JS).
     

A partir de cette structure, il est recommandé aux développeurs de porter une attention particulière à la simplicité d'utilisation d'un site, à son identité visuelle et à son adaptabilité sur plusieurs supports (tablette, smartphone…).

Eviter les clics inutiles, offrir toutes les fonctionnalités du site sur mobile, dynamiser l'interface avec des GIF animés et des micro-interactions, proposer les formulaires en plein écran ou encore afficher les images en haute résolution, telles sont les règles proposées par Cap'Com pour optimiser l'expérience utilisateur sur un site web.

Comment réussir son web design ? Quelles sont les grandes tendances du graphisme numérique et interactif ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Autant d'interrogations auxquelles Cap'Com tente de répondre.

VOIR : la présentation «Maîtriser les codes du web design», réalisée par Cap'Com

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Comment maîtriser les codes du web design
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Le CES 2021 déçoit, exposants et visiteurs ne sont pas au rendez-vous
Robots logistiques: pourquoi Scallog se lance aux Etats-Unis