ActualitéAsieBusinessHealthcare

Comment Tencent façonne l’avenir du système de santé chinois

Tencent Trusted Doctor, start-up chinoise issue de la fusion en août 2018 entre Tencent Doctorwork et Trusted Doctors, a levé 250 millions de dollars. Parmi les investisseurs figurent Tencent Holdings, Sequoia Capital China et Country Garden Holdings. Il s’agit du premier tour de table de Tencent Trusted Doctor. Avec ce financement, la valorisation de la start-up dépasse le milliard de dollars, selon des informations de Reuters.

440 000 médecins qualifiés et disponibles

Tencent Doctorwork avait été créé en 2016 à Pékin. La société comptait déjà Tencent Holdings et Sequoia Capital China, mais aussi GAW Capital Partners et Medlinker parmi ses investisseurs. Son activité consistait principalement en trois institutions médicales, les Tencent Clinics, à Pékin, Shenzhen et Chengdu. Elle prévoyait de lancer 200 à 300 cliniques similaires à travers le pays au moment de sa fusion avec Trusted Doctors. Ce dernier, justement, a été fondé en 2014. Il proposait une plateforme de mise en relation entre les médecins chinois et les patients. Trusted Doctors revendiquait mi-2018 430 000 médecins qui ont effectué des « dizaines de millions » de consultations.

Aujourd’hui, Tencent Trusted Doctor affirme effectuer des consultations en ligne avec plus de 440 000 médecins chinois qualifiés et disponibles dans son système. Son offre inclut des consultations en ligne, des services e-commerce et des contrôles physiques.

Plusieurs programmes de santé

Avec cette levée de fonds, Tencent affiche de nouveau son intention de transformer le secteur de la santé publique en Chine. En mars, le géant du numérique avait commencé à tester des services cliniques au sein de sa solution WeChat Wallet et de son écosystème de mini programmes. Le programme porte le nom de « Tencent Health ».

En 2014, le géant chinois avait lancé WeChat Intelligent Healthcare. Cette plateforme permettait aux individus de prendre des rendez-vous médicaux, d’accéder à des consultations en ligne et d’effectuer des paiements dans les hôpitaux et autres centres médicaux via leur compte WeChat. Trois ans plus tard, en 2017, plus de 38 000 établissements de santé disposaient de comptes WeChat. En novembre 2017, Tencent a également lancé un programme pilote d’assurance médicale à travers WeChat.

Des centaines de millions de dollars investis dans la santé

En septembre 2014, Tencent avait également investi 70 millions de dollars dans DXY, plateforme social media spécialisée en pharmaceutique et en sciences de la vie. Un mois plus tard, le géant chinois mettait 106,5 millions de dollars dans WeDoctor, plateforme technologique dédiée à la santé. En 2017, c’est Haodf, plateforme communautaire de mise en relation entres patients et médecins, qui recevait 200 millions de dollars de la part de Tencent. En 2017 toujours, Tencent a aussi investi le domaine du diagnostique en lançant AI Medical Innovation System (Aimis), un service d’imagerie médicale et de diagnostiques basé sur l’intelligence artificielle. L’entreprise disposerait aujourd’hui de laboratoires Aimis dans plus de dix hôpitaux à travers le pays et viserait une centaine d’établissements en tout, grâce à un accord avec les autorités chinoises.

Alibaba: des services de santé qui ne décollent pas

Alibaba, le grand rival de Tencent, a également développé via sa filiale santé AliHealth des services de prise de rendez-vous, d’accès à des consultations en ligne et au paiement en ligne (via Alipay). Le groupe avait en outre lancé un service pilote d’achat et de livraison de médicaments, mais il a été retiré avant son lancement auprès du grand public. DoctorYou, le service de diagnostique d’AliHealth, a beau avoir été lancé avant l’Aimis de Tencent, il n’a pas connu d’adoption massive.

Selon la société de conseil McKinsey & Company, les dépenses en santé en Chine dépasseront mille milliards de dollars en 2020.

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This