/ InsidersActualitéBusinessTech

[CONFIDENTIEL] Bitcoin et SegWit2x, vente de Mashable, Facebook, Tesla…

#Cryptominute: To fork or not to fork?

Bitcoin, épisode 2153 : après le gadin de la semaine dernière, le Bitcoin a atteint un nouveau record ce vendredi, se rapprochant des 8 000$. Selon CoinDesk, la cryptomonnaie se négociait ainsi à 7 998,40 $ en début de matinée, heure de New York. Le week-end dernier, le cours de la cryptomonnaie s’était pourtant lourdement affaissé à 5 500$. En moins d’une semaine, la capitalisation du bitcoin a donc pris 45%, passant de 92 à 133,5 milliards de dollars.

Le repli de la semaine dernière était largement dû à l’annulation du fork SegWit2x. Le fork est une mise à jour du protocole, entraînant la création d’une nouvelle branche de bitcoin, qui prend la forme d’une nouvelle monnaie, en l’occurence le Bitcoin2x. Quand un fork se produit, les détenteurs de bitcoin reçoivent gratuitement un équivalent de la nouvelle monnaie créée – donc de l’argent gratuit – d’où les achats massifs précédent l’opération. Mais la mise à jour SegWit2x avait finalement été annulée au dernier moment par les développeurs, faute de consensus, provoquant le désintérêt momentané des investisseurs et logiquement la chute du cours.

Mais aujourd’hui, Coinbase, l’une des principales plateformes d’exchange de cryptomonnaie, annonce sur un post de blog qu’il serait encore possible que le fork aboutisse finalement, d’où la hausse observée ce jour.

Depuis le début de l’année, le bitcoin s’est apprécié de 700%.

#Media: Mashable cédé 20% de sa valeur ?

Selon une information du Wall Street Journal, le site médias américain Mashable serait sur le point d’être cédé pour à peine 50 millions de dollars à Ziff Davis, éditeur tech, gaming, santé (PCMag, AskMen, Speedtest, ExtremeTech, IGN, Everyday Health).

C’est un montant bien en-deçà des espérances nourries par son fondateur, Pete Cashmore, et de ses investisseurs, à peine 20% de sa valorisation 2016. En effet, Mashable était encore évalué 250 millions de dollars l’année dernière, à l’occasion d’une levée de 15 millions de dollars, menée par le groupe médias Turner, filiale de Time Warner.

Pete Cashmore Mashable, SXSW 2016. Photo: Ståle Grut (CC BY-SA 2.0)

En 2016, Mashable a enregistré une perte nette de 10 millions de dollars, malgré des revenus en croissance de 36% à 42 millions de dollars.

Cashmore a créé Mashable en 2005, sous la forme d’un blog, alors qu’il était encore adolescent en Ecosse.

Dans le même temps, toujours selon le Wall Street Journal, BuzzFeed et Vice Media rencontreraient également des difficultés à réussir leurs objectifs 2017 : BuzzFeed terminerait l’année en retrait de 20% de son objectif de 350 millions de dollars, tandis que Vice n’atteindrait pas les 800 millions de dollars prévus.

#FastAndFurious: Tesla annonce le lancement d’un roadster et d’un camion

La nouvelle a surpris tout le monde. Elon Musk a annoncé le lancement de deux nouveaux véhicules : un semi-remorque et un roadster.

Le camion nommé «Semi» devrait être commercialisé dès 2019. Si beau qu’il donnerait presque envie de passer son permis poids lourds, il sera 100% électrique et pourra monter à 100km/h en moins de 5 secondes. Le constructeur automobile assure que son camion pourra rouler 800 km avec une charge maximale et une vitesse de croisière proche de celle sur les autoroutes. «Comme 80% de trajets font moins de 400 km, cela veut dire qu’on peut aller à sa destination et revenir sans recharger», avance Elon Musk.

La seconde annonce concerne une nouvelle voiture de sport d’une autonomie de 1000 km. Encore à l’état de prototype, le modèle devrait atteindre les 100km/h en moins de deux secondes (!!). Ce petit bolide devrait être commercialisé en 2020 au prix de 200 000 dollars.

Ces deux nouveaux véhicules arrivent après la publication de résultats trimestriels assez décevants du constructeur. Tesla a annoncé une perte de 671 millions de dollars, soit 530 millions d’euros.

#Social: Facebook lance Facebook Creator, outil de création vidéo

Résolu à marcher sur les platebandes de YouTube, Facebook fait les yeux doux aux influenceurs et autres vloggeurs en lançant Facebook Creator, une application complète destinée aux créateurs de contenus, notamment vidéo, afin de créer et éditer leurs contenus, et engager leurs communautés.

L’outil propose plusieurs fonctionnalités : le Live Creative Kit permet par exemple d’ajouter des génériques de début / fin à leurs lives, des stickers personnalisés, et des cadres graphiques afin de travailler leur identité. Camera & Stories permet de prendre et d’éditer des images, afin de les publier sur Facebook Stories ou d’autres plateformes. L’onglet Communauté permet de se connecter avec ses fans, grâce à une boîte de réception unifiée qui centralise commentaires Facebook, Instagram et messages Messenger. Enfin, Insights permet d’accéder à un outil statistique sur la page, les contenus et les fans.

Facebook Creator est d’ores et déjà disponible sur iOS et sera déployé « dans les prochains mois » sur Android, selon le communiqué de Facebook.

 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This