Affaires publiquesBusinessDecode BusinessFinTechTV

Legalstart.fr s’allie avec Qonto pour faciliter la création d’entreprise

Legalstart.fr veut simplifier la vie des entrepreneurs. Pour ce faire, la start-up spécialisée dans les services juridiques pour les TPE et les PME a noué un partenariat stratégique avec Qonto, la néobanque des PME. Cette alliance vise à proposer une offre intégralement dématérialisée aux entrepreneurs pour leur permettre de créer plus rapidement leur entreprise. «En nous alliant avec une néobanque comme Qonto, nous offrons une solution complète totalement adaptée aux entrepreneurs modernes», assure Timothée Rambaud, co-fondateur et CEO de Legalstart.fr.

En intégrant les compétences de Qonto dans son offre de création d’entreprise, Legalstart.fr permet désormais aux entrepreneurs de déposer le capital social de leur future entreprise pour lancer le processus d’immatriculation. Ainsi, l’entrepreneur pourra rédiger ses statuts sur Legalstart.fr puis déposer son capital social en ligne auprès de Qonto.

Le Kbis de la société obtenu en 48 heures

La néobanque se chargera alors de fournir le certificat de dépôt, ce qui permettra à Legalstart.fr de lancer les démarches d’immatriculation de la société. Une fois le Kbis de l’entreprise obtenu sous 48 heures par Legalstart.fr, étape qui officialise la création de la société, l’entrepreneur pourra débloquer son capital sur son compte professionnel en ligne ouvert chez Qonto.

Lancée cet été, la banque en ligne B2B revendique 2 500 clients en moins de 4 mois. La société propose son service à partir de 9 euros par mois. Le prix augmente suivant le nombre de cartes demandées et le nombre de virements réalisés au cours du mois. Fin 2018, la néobanque créée par Alexandre Prot et Steve Anavi prévoit de se lancer à l’international, en débutant par un déploiement à l’échelle européenne. En juillet dernier, Qonto a bouclé un tour de table de 10 millions d’euros pour accompagner son lancement officiel.

L’offre proposée par Legalstart.fr et Qonto rappelle celle lancée par la plateforme franco-belge iBanFirst. Baptisée «iBanStart», elle permet aux entrepreneurs d’ouvrir en quelques minutes un compte bloqué pour y déposer les fonds constituant le capital social de leur future entreprise. De cette manière, ils auront la possibilité d’obtenir leur certificat de dépôt en 48 heures.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This