ActualitéMarketing & CommunicationMedia

[CONFIDENTIEL] Le Figaro vire 12 adtech dont Teads, Advideum, Mobvalue et Sublime Skinz

#Chocdesimplification: Le Figaro vire 12 adtech dont Teads, Advideum, Mobvalue et Sublime Skinz

Le Figaro a décidé de reprendre en main son inventaire publicitaire de plus de 100 millions de video.  Résultat? une hausse de 50% de son chiffre d’affaire sur les preroll.

Dans une interview à nos confrères de Digiday, Alexis Marcombe, COO du Figaro, confie que « depuis avoir lancé Skyline, chaque fois que nous avons retiré un intermediaire adtech, nous avons gagné plus d’argent ». Exit donc une douzaine de société AdTech dont Teads, Advideum, Mobvalue ou Sublime Skinz. Si Skyline se concentre sur AppNexus et Google, Le Figaro conserve en plus Rubicon Project.

Skyline est l’alliance publicitaire entre Le Figaro et le Monde qui permet aux annonceurs de diffuser leurs campagnes avec des formats identiques (le pre-roll, l’in-read, le cover et l’habillage)., des tarifs uniformisés et un outil de pilotage commun.  Skyline aurait déjà développé un chiffre d’affaires d’un million et demi d’euros depuis son lancement.

#DeleteHQ: La levée de fonds de HQ Trivia tourne à la campagne de boycott

Le site spécialisé Recode a rapporté jeudi que le très populaire HQ Trivia, le quizz sur mobile façon jeu télé, était sur le point de boucler une levée de 15 millions de dollars auprès de Founders Fund. Cette nouvelle a immédiatement déclenché des réactions négatives, certaines appelant au boycott sous le hashtag #DeleteHQ.

Pourquoi tant de haine ? C’est que Founders Fund est le fonds d’investissement capital-risque du milliardaire libertarien Peter Thiel. Co-fondateur de PayPal et investisseur précoce dans Facebook, Thiel est aussi un personnage controversé, éminent supporter de Donald Trump – position plutôt originale dans la Silicon Valley, rêvant de jeunesse éternelle et pour cela, s’intéressant de près à la parabiose, consistant à s’injecter le sang de jeunes gens pour « inverser l’âge des cellules ». Son goût pour la liberté de la presse n’est pas flagrant : il n’a pas hésité à mener une vendetta personnelle à l’encontre du site d’information Gawker, en finançant à coups de millions de dollars le procès du catcheur Hulk Hogan contre Gawker, qui mena le site à sa faillite. Autant dire que certains ne veulent plus entendre une seule notification HQ sur leur téléphone…

Capture HQ Trivia

En décembre dernier, Recode se faisait déjà l’écho des difficultés rencontrées par HQ Trivia dans sa recherche de financement. En effet, ses cofondateurs Rus Yusupov and Colin Kroll, qui avaient aussi cocréé Vine, avaient laissé quelques souvenirs fumeux lors de leur passage chez Twitter, suite à l’acquisition de Vine par la plateforme.

HQ Trivia, lancé en juillet dernier, dépasse désormais régulièrement le million d’utilisateurs connectés en simultané.

#TruthAboutTech: des anciens de Facebook et Google contre l’addiction au numérique

Alarmés par les effets néfastes des réseaux sociaux et des smartphones sur la santé mentale des individus et sur la société, des anciens de Google et de Facebook se constituent en groupe de pression pour lutter contre les effets de ce qu’ils ont contribué à créer.

Le Centre for Humane Technology souhaite déployer des outils de lobbying contre l’addiction au numérique, notamment via une campagne publicitaire ciblant 55 000 écoles publiques des États-Unis.

La campagne Truth About Tech, qui dispose d’un budget de 7 millions de dollars, vise à éduquer les élèves, les parents et les enseignants sur les dangers et les effets secondaires d’une utilisation excessive de la technologie, en particulier le lien entre l’utilisation massive des médias sociaux et la dépression.

Roger McNamee, un des investisseurs historiques de Facebook, a rejoint le Centre après une prise de conscience : « Facebook fait appel à votre cerveau reptilien – principalement la peur et la colère », a-t-il déclaré au New York Times. « Et les smartphones dirigent pratiquement chacun de nos instants conscients. »

Crédit : lassedesignen / shutterstock

Parmi le groupe, outre McNamee, on recense Tristan Harris, ancien « philosophe produit » de Google qui a déjà pris position publique sur les méfaits de l’économie de l’attention, Sandy Parakilas, ancien directeur des opérations de Facebook, Lynn Fox, ancien reponsable communication chez Apple, Dave Morin, ancien dirigeant de Facebook, Justin Rosenstein, inventeur du Like et cofondateur d’Asana, dont nous vous avions déjà parlé ici.

Ils souhaitent aussi mettre à disposition leur expertise de la Tech pour aider à réformer l’industrie, en guidant ceux qui souhaitent développer des produits plus « sains ». Enfin, le groupe souhaite engager des actions de lobbying, en poussant des projets de loi, l’un sur l’impact des technologies sur la santé des enfants, et l’autre sur l’usage des bots.

#IApartout: Foxconn veut mettre 342 millions de dollars sur 5 ans pour déployer l’IA sur ses sites de production

Foxconn, le sous-traitant taiwainais d’Apple, a déclaré qu’il comptait investir massivement dans la R&D sur l’intelligence artificielle. Le fabricant de l’iPhone cherche de nouveaux relais de croissance dans le marché des smartphones, qui donne ses premiers signes d’essoufflement.

Le marché global des smartphones a enregistré un recul de 9% au quatrième trimestre 2017, selon les chiffres de Strategy Analytics. Cette baisse, la plus importante de l’histoire du marché des smartphones, serait liée à une contraction de la demande en Chine : taux de rééquipement plus longs, moins de subventions opérateurs, absence de modèles disruptifs…

Terry Gou, le président de Foxconn, a déclaré vouloir investir 342 millions de dollars sur 5 ans pour recruter les meilleurs talents et déployer intelligence artificielle et automatisation sur tous ses sites, afin de l’aider à optimiser ses chaînes de production, selon Nikkei.com.

Crédit Photo: Shutterstock

Selon Nikkei, Foxconn a l’intention de recruter jusqu’à 100 experts de l’IA dans le monde. Il a également indiqué qu’il recrutera des milliers de développeurs pour travailler sur la construction d’applications utilisant des technologies de deep learning et de machine learning.

Foxconn souhaite collaborer avec Andrew Ng, l’une des figures les plus éminentes de la communauté du machine learning, en utilisant notamment la technologie de sa société Landing.ai, destinée à transformer les processus de fabrication, par l’identification et la prédiction des défauts.

 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This