/ InsidersActualitéBusinessTech

[CONFIDENTIEL] Samsung part à l’assaut du bitcoin

#OTT: Croissance au beau fixe pour Molotov, un second pays en vue

Avec plus de 4 millions d’utilisateurs inscrits à son service,  Molotov est utilisée par 2 millions de Français chaque mois et séduit 500 000 utilisateurs quotidiens. la moyenne d’âge des utilisateurs pointe à 35 ans, là où le téléspectateur ‘‘classique’’ affiche un âge moyen de 51 ans.

Molotov s’apprète à lancer l’ouverture de son service  dans un second pays européen pour accélèrer son développement en europe.

#Cryptominute: Samsung va fabriquer du matériel de minage de cryptomonnaies

Samsung sera-t-il le prochain géant de la technologie à saisir la vague blockchain / bitcoin ? Le chaebol coréen aurait commencé à fabriquer des puces ASIC (application-specific integrated circuit), destinées à l’extraction de bitcoins et d’autres cryptomonnaies.

Cette information, dévoilée par le journal coréen The Bell et reprise par le site spécialisé The Next Web, indique que Samsung va fournir ces puces à une entreprise chinoise spécialisée, qui se chargera ensuite de leur distribution. La production commencerait dès fin janvier.

Il ne s’agit pas du premier signe d’intérêt de Samsung pour la sphère crypto. Il y a quelques mois, l’entreprise aurait passé un accord similaire avec une société russe pour la fourniture de ces puces ASIC. Samsung est également impliqué dans le projet IOTA, auprès de Microsoft ou Volkswagen, qui cherche à promouvoir un protocole de transaction entre objets connectés. Le mouvement rappelle aussi celui de Kodak qui, outre son projet blockchain avec token dédié, a également présenté une unité de minage à ses couleurs, accueillie avec perplexité, lors du dernier CES.

Vous désirez en savoir plus sur les crypto monnaies et la blockhain?
FrenchWeb organise son FrenchWeb Day Spécial Crypto Monnaies le 15 février.

#Focus: Apple retarde les nouveautés iOS pour se concentrer sur la fiabilité et la performance

Apple est dans une impasse. Sous le feu des critiques depuis qu’elle a admis avoir volontairement ralenti le fonctionnement de certains modèles d’iPhone, la firme américaine a également revu à la baisse son objectif de production de l’iPhone X, qui devait être pourtant le produit phare de la marque à la pomme. Dans ce contexte, Apple tente de se racheter une image auprès de ses clients et cela passe par davantage de qualité au détriment de la quantité si l’on en croît les révélations d’Axios.

karanik yimpat / Shutterstock.com

Selon le site américain, Craig Federighi, le patron de l’ingénierie logicielle chez Apple, a fait savoir début janvier aux équipes de développement d’iOS que la firme américaine avait revu ses plans pour son système d’exploitation mobile en 2018. Ainsi, Apple préfère repousser l’intégration de nouvelles fonctionnalités à l’année prochaine pour se concentrer sur la fiabilité et les performances. Le lifting de l’écran d’accueil et les améliorations portées aux applications comme Mail et Appareil photo devront notamment attendre.

iOS 12 devrait vraisemblablement être une version plus «soft» que les précédentes. Dorénavant, la priorité pour Apple est de rendre les iPhone plus réactifs et plus fiables. Comme chaque année, la nouvelle version d’iOS devrait être présentée en juin prochain lors de la WWDC (WorldWide Developers Conference) avant d’être disponible pour les clients à l’automne 2018.

#RGPD: un amendement permet de demander un dédommagement financier en cas d’utilisation abusive des données personnelles

Crédit photo : Shutterstock.com

Le 23 janvier dernier, l’Assemblée Nationale a voté un amendement à la loi CNIL 3. Ce dernier permet désormais d’être dédommagé financièrement en cas d’utilisation abusive des données personnelles par les plateformes numériques telles que Facebook et Google. En plus d’attenter une action de groupe, les Français ont ainsi la possibilité de réclamer une réparation financière. Jusqu’à présent, il était simplement possible de demander une cessation de l’infraction. Cet amendement fait écho au fameux RGPD (Règlement Général sur la protection des Données) qui entrera en vigueur en mai prochain.

«C’est un tsunami juridique», explique l’avocat spécialisé Olivier Itéanu à l’antenne de nos confrères de France Info, qui ont repéré l’information.

#AI: Andrew Ng lance son fonds de 175 millions de dollars dédié aux start-up de l’intelligence artificielle

Connaissez-vous Andrew Ng ? Professeur à Stanford, fondateur du projet Google Brain (recherche en deep learning), co-fondateur de Coursera, chief scientist du géant chinois de la recherche Baidu jusqu’en début 2017, Andrew Ng est – logiquement – considéré comme une sommité dans la communauté internationale de l’intelligence artificielle.

Crédit Photo: Shutterstock

Ng vient d’annoncer la création de l’AI Fund, un fonds qui a vocation à financer et incuber des start-up qui travaillent sur le machine-learning. Il sera doté de 175 millions de dollars. Parmi les soutiens de l’initiative, on citera NEA, Sequoia, Greylock Partners, et SoftBank.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Intéressant qu’un géant comme Samsung s’intéresse de prés au Bitcoin. Les machines utilisées pour miner des crypto-monnaies sont extrêmement gourmandes en énergie … Peut-être que Samsung et sa technologie seront capables de réduire la consommation au maximum tout en gardant des puissantes de hash efficaces.

Bouton retour en haut de la page
[CONFIDENTIEL] Samsung part à l’assaut du bitcoin
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE
[Webinar] Datavisualisation: mesure moi si tu peux
Cryptomonnaie: aux États-Unis, l’émission d’un dollar numérique prendra du temps
Nextdoor: le réseau social pour les voisins envisage une IPO de 5 milliards de dollars
Le Français Esker fait ses premiers pas boursiers aux États-Unis
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba