/ InsidersActualitéBusinessTech

[CONFIDENTIEL] Mission Bitcoin à Bercy, Ford, Amazon, Nouveau dircab pour Mounir Mahjoubi…

#Cryptominute: Bruno Lemaire confie une mission Bitcoin à Jean-Pierre Landau

A l’occasion de ses voeux à la presse, le ministre de l’économie Bruno Lemaire a fait l’éloge de la stabilité : « Nous voulons une économie stable, la stabilité est un bien précieux. Nous refusons les risques de spéculation, en particulier liés au bitcoin. » Il a annoncé avoir confié à Jean-Pierre Landau, ancien sous-gouverneur de la banque de France, une mission sur les cryptomonnaies. Cette mission devra proposer au ministre « des orientations sur l’évolution de la réglementation, pour mieux en maîtriser le développement, empêcher leur utilisation à des fins d’évasion fiscale, de blanchiment, d’activités criminelles ou de terrorisme. »

En 2014, Jean-Pierre Landau s’était déjà exprimé sur le sujet, dans une tribune publiée par le Financial Times (paywall). Son opinion était déjà bien tranchée, puisqu’il mettait en garde contre la « folie Bitcoin » qu’il comparait à une tulipe moderne, en référence à la tulipomania, premier exemple connu de crise spéculative, au 17ème siècle aux Pays-Bas.

Du côté de la banque centrale de Singapour (MAS, Monetary Authority of Singapore), ville-état pourtant connue pour son appétence FinTech, on demeure aussi sur la réserve. Son directeur général Ravi Menin a ainsi déclaré lors d’un événement UBS à Singapour : « J’espère que lorsque la fièvre aura disparu, lorsque le crash aura eu lieu, cela ne nuira pas à la technologie beaucoup plus profonde et significative des monnaies numériques et des blockchain. »

#MakeOurPlanetGreatAgain: Ford débloque 11 milliards de dollars pour passer à l’électrique

Dès les premiers jours de 2018, Ford a décidé de frapper fort. Le constructeur américain a en effet annoncé qu’il allait considérablement augmenter ses investissements dans les voitures électriques pour les années à venir. Ainsi, Ford compte porter ses efforts dans ce secteur à 11 milliards de dollars d’ici 2022. Jusqu’ici, les ambitions du constructeur dans l’électrique étaient bien plus modérées puisqu’il n’envisageait d’investir «que» 4,5 milliards de dollars d’ici 2020.

Cet investissement conséquent se traduira par la création d’une gamme de 40 véhicules électrifiés à l’horizon 2022, dont 16 seront dotés uniquement d’un moteur électrique. Les autres modèles seront hybrides. Par ailleurs, un véhicule utilitaire électrique est également à l’ordre du jour. Ce dernier devrait être commercialisé en 2020.

Ces nouvelles annonces, effectuées en marge du salon automobile de Detroit, s’inscrivent dans la continuité de la stratégie mise en place ces derniers mois par le constructeur. Fin 2017, Ford avait notamment annoncé un accord avec le Chinois Zotye, spécialisé dans la voiture électrique, pour la création d’un joint-ventrue. Le projet prévoit un investissement commun de 756 millions de dollars pour faire naître une nouvelle marque qui produira des modèles électriques. Le groupe américain avait également annoncé son intention de lancer 50 nouveaux modèles en Chine, dont 15 seront électriques, d’ici 2025.

#Portrait: Jeff Bezos sort de l’ombre

The New York Times consacre un portrait à Jeff Bezos, qui serait désormais l’homme le plus riche (selon le mode de calcul choisi, ne prenant pas en compte l’inflation, par exemple), avec une fortune estimée à 105 milliards de dollars, selon Bloomberg. Ce grand format évoque la façon dont ce patron qui est longtemps resté dans l’ombre tandis qu’il construisait un empire, doit désormais en sortir pour le préserver.

Amazon est devenue ce titan de la Tech qui vaut plus de 600 milliards, et qu’on commence à craindre et / ou à détester pour son influence sur nos vies, à l’instar d’Alphabet (Google), Apple ou Facebook. Tandis qu’on reproche à Facebook la dissémination de fake news, Amazon est désormais sur la sellette pour son impact économique et social. Donald Trump ne se prive pas de l’attaquer ad personam – aussi parce que Bezos est devenu homme de médias, via le rachat du Washington Post. Alors qu’il a évité la politique pendant des années, Bezos se voit donc dans l’obligation de communiquer pour préserver ses intérêts, utilisant activement Twitter, fréquentant les soirées mondaines comme les derniers Golden Globes ou annonçant ses actions de philanthropie.

Ce nouveau Jeff Bezos, celui qui travaille ses effets RP, finalement rien ne le résume mieux que ce même Internet, Swole Jeff Bezos. Ou comment le jeune trentenaire au physique de Kevin Spacey nerd est devenu un musculeux façon Vin Diesel, à la mesure de son entreprise.

C’est à lire sur le NYT : Mr. Amazon Steps Out

#Jamais2sans3: Aymeril Hoang, nouveau directeur de cabinet de Mounir Mahjoubi

Les rumeurs allaient bon train fin décembre sur le nom du prochain directeur de cabinet du secrétaire d’État au Numérique. Au cours de ces 7 derniers mois, Mounir Mahjoubi a changé trois fois de directeur de cabinet. Après avoir nommé Hélène Brisset, ancienne directrice adjointe de la DSI des ministères sociaux, puis Grégoire Tirot, inspecteur des finances, c’est au tour d’Aymeril Hoang d’occuper cette fonction.

Jusqu’alors directeur de l’innovation du groupe Société Générale, Aymeril Hoang est diplômé d’économétrie et agrégé en économie et management. Il est aussi un ancien élève de l’École Normale Supérieure de Rennes. Plus surprenant, Hoang faisait aussi partie de l’éphémère Conseil National du Numérique de Marie Ekeland, qui avait démissionné en masse dans le sillage de sa présidente, en décembre dernier.

Sa nomination a été annoncée dans le Journal Officiel le samedi 13 janvier.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This