BusinessLes ExpertsTech

Croire qu’il y a deux mondes, le online et le offline, ça coûte un bras

Par Pierre-Philippe Cormeraie, Chief Digital Evangelist du Groupe BPCE

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Si vous avez plus de 30 ans, vous avez connu le monde avant qu’il ne soit disponible en version connecté. Vous avez donc vu émerger une sorte de deuxième monde, celui que l’on appelait le online en opposition au monde réel. Et il était finalement bien commode de parler de la vraie vie, le monde IRL (In Real Life) et de reléguer le monde en ligne comme un monde virtuel, finalement déconnecté de la réalité. Mais aujourd’hui, peut-on encore parler de monde virtuel quand vous communiquez par Skype ou Facetime avec votre maman, ou quand vous échangez plusieurs fois par semaine en visio sur votre smartphone avec votre meilleure amie qui habite au Texas?

Dans un souci d’adaptation, la plupart des entreprises ont depuis 1995 créé au fil du temps, des directions spécifiques pour gérer séparément ces différents canaux. Une direction des points de ventes physiques, une direction des centres d’appels, une direction de l’Internet… A chaque canal sa direction, ses process, ses méthodes, ses conditions commerciales… et les mentions légales propres au canal de distribution d’ailleurs. Mais maintenant que tout le monde (ou presque) est équipé d’un smartphone, peut-on encore parler de vente à distance quand l’achat se fait dans le point de vente via un mobile? Et la signature électronique sur smartphone dans un entretien en face à face?

Vous voulez gagnez du temps et de l’argent? Eviter de doubler les process et autres investissements. Pensez dorénavant que IRL et Online, c’est le même monde. Enlevez donc le «e» au e-commerce pour faire du commerce, enlevez le «e» de e-learning pour parler de formation, enlevez le mot réseaux sociaux pour réfléchir relation client. Supprimez de votre vocabulaire le jargon technologique pour revenir plus simplement sur votre cœur d’activité et agissez pour faire du commerce, du marketing, de la communication, de la formation, du recrutement.

Cela ne sera que plus simple et vous permettra de saisir les opportunités offertes par la technologie pour servir sincèrement et efficacement votre cœur de métier, pas pour doublonner vos charges.

L’expert :

Pierre-Philippe Cormeraie est Chief Digital Evangelist du Groupe BPCE. Il est aussi bloggueur, influenceur et spécialiste du digital. Vous pouvez le retrouver sur Twitter.

Bouton retour en haut de la page
Croire qu’il y a deux mondes, le online et le offline, ça coûte un bras
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media