ActualitéCrowdfundingLes levées de fonds

Crowdfunding: le Britannique Lendable lève 3,1 millions d’euros

Alors que Lending Club de Renaud Laplanche vient de s’introduire en Bourse, Lendable, une start-up britannique spécialisée dans le crowdfunding sous forme de prêts entre particuliers, vient de lever 2,5 millions de livres (3,1 millions d’euros) auprès de Passion Capital et d’investisseurs privés, rapporte TechCrunch. Pour se faire une place dans un secteur où les acteurs se multiplient, Martin Kissinger, le fondateur, explique son positionnement:

« Les plates-formes P2P établies au Royaume-Uni pour les prêts personnels sont toutes concentrées sur des investissements sûrs pour les épargnants. Par conséquent, ils ne peuvent financer que les emprunteurs avec des credit scores (une note censée refléter la capacité d’une personne à rembourser un emprunt, et sa probabilité à en obtenir un, ndlr) les plus élevées, et de longs antécédents de crédits impeccables. Mais 40% des emprunteurs au Royaume-Uni, sur le marché du crédit à la consommation à 200 milliards de livres, sont «near-prime» – leurs antécédents de crédit ne sont pas parfaits, mais assez proches » explique-t-il à TechCrunch.

Outre-Manche, certains acteurs du crowdfunding ont pris une taille significative. Fondé en 2005, Zopa revendique par exemple plus de 697 millions de livres prêtés via sa plate-forme. Plus de 49 000 personnes seraient actuellement avec un crédit en cours.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Crowdfunding: le Britannique Lendable lève 3,1 millions d’euros
Droit à l’oubli: le Conseil d’État entérine la victoire de Google face à la Cnil
French Tech: en pleine crise, les startups peinent à lever des fonds
Les offres d’emploi de la semaine
[Webinar] Les 5 grandes tendances 2020 de l’expérience client
FinTech : la startup suédoise Tink s’offre Eurobits Technologies pour 15,5 millions d’euros
Télémédecine: les hôpitaux s’organisent face au déferlement du coronavirus
Copy link