ActualitéBusinessFinTech

Coinbase lance son fonds d’investissement blockchain pour consolider le secteur

Coinbase a lancé son propre fonds early-stage, Coinbase Ventures, afin d’investir dans des start-up positionnées dans les domaines de la cryptomonnaie et de la blockchain. Avec ce fonds, la populaire plateforme d’achat de cryptomonnaies souhaite activement participer à la consolidation du secteur. Dans une interview accordée à CNBC, Asiff Hirji, president & COO de Coinbase, explique que le fonds est pour l’instant doté de 15 millions de dollars et devrait se développer.

C’est l’état d’esprit que la plateforme laisse transparaître dans la note de blog publiée par Emilie Choi, Head of Corp & Biz Dev and Biz Ops pour Coinbase, qui a récemment été débauchée par la plateforme après avoir dirigé pendant huit ans les acquisitions chez LinkedIn . « Nous encourageons ardemment les meilleurs et les plus brillants esprits de l’écosystème des cryptomonnaies, à l’intérieur et à l’extérieur de Coinbase, à développer des produits et des services qui créent une valeur significative pour les utilisateurs et les clients », déclare notamment cette dernière.

Voir l’écosystème évoluer, se développer et mûrir

Pour Coinbase, l’écosystème n’a pour l’instant que « gratté la surface de ce qui est possible ». Pour aller plus loin, l’entreprise compte investir dans les start-up qui ont « des équipes et des idées qui peuvent faire avancer le secteur de façon positive et significative ».

Pour trouver ces start-up prometteuses, Coinbase compte s’appuyer sur son réseau d’anciens collaborateurs, qui ont été encouragés à avoir l’esprit « d’entreprendre ». L’entreprise se dit prête également à investir dans des entreprises dont l’activité est proche de la sienne. « Il peut y avoir des nuances dans la façon dont ces start-up construisent leurs produits. Ou, dans certains cas, nous pourrons avoir envie d’investir dans des entreprises potentiellement concurrentes, car il est dans l’intérêt de tous de voir l’écosystème innover ».

« En bref, il est dans notre intérêt de voir cet écosystème évoluer, se développer et mûrir », résume Coinbase.

La SEC guette

Et Coinbase semble bien placé pour jouer ce rôle. En 2017, l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de dollars. Créé en 2012 par Brian Armstrong, un développeur passé par Airbnb et Carwoo, et Fred Ehrsam, un ex-trader de Goldman Sachs, Coinbase compte aujourd’hui plus de 200 collaborateurs basés à San Francisco.

Dans ce même mouvement de consolidation, en début d’année Circle, une FinTech soutenue par Goldman Sachs, a annoncé l’acquisition de Poloniex, une bourse d’échanges de cryptodevises.

La nécessité de consolider et professionnaliser le secteur est d’autant plus pressante que les échanges de cryptomonnaies sont surveillés de près par la Securities and Exchange Commission (SEC) aux États-Unis qui réfléchit à les réguler.

 

Tags
Plus d'infos

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer