ActualitéBusinessInvestissementsIsraelStartupTech

Cybersécurité : Microsoft débourse 100 millions de dollars pour mettre la main sur l’Israélien Hexadite

Microsoft poursuit ses efforts en matière de cybersécurité. Le géant américain a ainsi conclu le rachat de la start-up israélienne Hexadite pour renforcer son arsenal de défense contre les menaces en ligne. Le montant de l’opération s’élève à 100 millions de dollars. «La technologie et le talent d'Hexadite augmenteront nos capacités existantes et permettront d'ajouter de nouveaux outils et services aux offres robustes de Microsoft en matière de sécurité d'entreprise», a déclaré dans un communiqué Microsoft, Terry Myerson, Executive Vice President, Windows and Devices Group.

Fondée en 2014 par Idan Levin, Barak Klinghofer et Eran Barak, Hexadite a développé une technologie qui se connecte aux systèmes existants de cybersécurité pour analyser automatiquement les menaces en ligne via l’intelligence artificielle. Pour être plus efficace, la solution accepte les alertes provenant de plusieurs sources, comme les mails ou les API. De cette manière, l’objectif de la jeune pousse israélienne est d’aider les entreprises à gérer et prioriser plusieurs menaces potentielles. L'entreprise israëlienne compte parmi ses clients Nuance, Telit et IDT.

En janvier dernier, Microsoft avait fait part de son intention de continuer à investir plus d’un milliard de dollars chaque année dans la recherche et le développement dans la cybersécurité pour les années à venir. «Comme de plus en plus de gens utilisent le cloud, les dépenses dans ce secteur doivent augmenter», avait déclaré Bharat Shah, vice-président en charge de la sécurité chez Microsoft, en marge de la conférence BlueHat sur la cybersécurité à Tel-Aviv. Cependant, cette enveloppe ne comprend pas les éventuelles acquisitions que Microsoft pourrait effectuer dans le secteur, avait précisé le représentant de la firme dirigée par Satya Nadella (ci-contre). Alors que le nombre de tentatives de cyberattaques était de 20 000 par semaine il y a deux ou trois ans, ce chiffre varie maintenant entre 600 000 et 700 000, selon les données de Microsoft.

Lire aussi : Build 2017: Microsoft injecte de l’IA à ses services pour accompagner les usages des développeurs

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This