/ InsidersActualité

[DECODE INSIDERS] Pinterest débauche le CTO de Walmart avant son introduction en Bourse

#Nomination: Pinterest débauche le CTO de Walmart avant son introduction en Bourse

Pinterest, qui peine à monétiser ses contenus, vient d’embaucher Jeremy King, le CTO (Chief Transition Officer) de Walmart, à la tête de l’ingénierie. L’application de partage de photos par centres d’intérêt se renforce ainsi en prévision de son introduction en Bourse.

Crédits: Jeremy King/ Walmart

Jeremy King devrait en effet être d’une aide précieuse. Ce dernier était à la tête de la branche technologique de Walmart où il a supervisé la stratégie numérique et la mise en place de nouvelles technologies. Au cours du dernier trimestre, les ventes du géant de la distribution dans le domaine de l’e-commerce ont enregistré un bond de 43%. Chez Pinterest, il sera désormais responsable du «moteur de découverte visuelle», un outil de recommandation de publications et d’ images pour les utilisateurs.

Le mois dernier, le Wall Street Journal avait révélé que Pinterest avait déposé discrètement son dossier pour entrer en Bourse et pourrait viser une cotation fin juin en espérant une valorisation d’au moins 12 milliards de dollars. Lancé en 2010, Pinterest, basé sur la collecte et le partage de photos par centres d’intérêt (loisirs, décoration, mode…), a dépassé les 250 millions d’utilisateurs mensuels qui se trouvent en majorité en dehors des Etats-Unis. De nombreuses marques y mettent des photos de leurs produits pour tenter d’attirer des clients. 

#Gaming: Razer annonce une collaboration avec Tencent pour booster son offre mobile

Nouvelle alliance dans le secteur des jeux mobiles. Razer, l’entreprise commercialisant du matériel pour les joueurs, annonce sa collaboration avec le géant chinois Tencent. 

Fondé en Californie, Razer a lancé le premier smartphone gaming en 2017.  L’entreprise de développement et de vente de périphériques informatiques pour joueurs prévoit de collaborer avec Tencent dans plusieurs domaines (hardware, logiciel, services) pour répondre aux attentes des 2,3 milliards de joueurs à travers le monde d’après une estimation de Newzoo. De son côté, Tencent a connu plusieurs succès avec des jeux comme Honour of Kings ou encore PUBG Mobile.

Crédit: Stefano Zaccaria/Shutterstock

Ce partenariat vise notamment à optimiser les jeux mobiles de Tencent pour le matériel produit par Razer, incluant le Razer Phone ou encore des accessoires comme les manettes de jeu pour mobiles. Les deux entreprises vont également explorer l’utilisation de la technologie Razer au sein des jeux mobiles Tencent, comme l’éclairage Chroma RGB ainsi que la fonctionnalité THX Spatial Audio de la filiale spécialisée en technologie audio de Razer, THX Ltd.

«Le secteur du jeu mobile continue de grandir à un rythme incroyable et chez Razer, nous sommes positionnés comme les leaders de ce secteur. Nous travaillons depuis 2008 avec Tencent et nous sommes heureux de pouvoir débuter notre collaboration avec eux afin de mener les innovations dans ce domaine.» a annoncé Min-Liang Tan, co-fondateur et CEO de Razer. «Avec les forces combinées de Tencent et Razer, nous allons apporter un nouvel élan à l’industrie du jeu mobile.» L’annonce de ce partenariat arrive à point nommé, alors que les bénéfices net de Tencent pour le quatrième semestre de 2018 affichent une baisse significative, notamment à cause de sa branche jeux vidéos.

#Aviation: un incubateur de start-up aéronautiques installe un centre à Paris

AFP – Starburst Accelerator, premier incubateur mondial dédié aux start-up de l’aéronautique et du spatial, a inauguré jeudi un nouveau centre d’innovation pour mettre en relation jeunes pousses et décideurs, entrepreneurs et financiers. « Nous inaugurons un nouveau concept de hub, un bâtiment de 2 000 m2 et de sept étages, qui accueille l’Innovation Defence Lab, l’agence d’innovation de la Direction Générale de l’Armement (DGA) et du Ministère des Armées, Ariane Works, un regroupement du CNES, de l’Agence spatiale européenne (ESA) et d’ArianeGroup qui travaille sur des projets en rupture, des industriels, une vingtaine de start-up et nous-mêmes», a déclaré François Chopard, le patron et fondateur de Starburst.

Crédit: Shutterstock.

Créé en 2013 à Paris, l’accélérateur travaille avec Airbus, Boeing, la Nasa, l’US Air Force ou le Cnes (Centre national d’études spatiales), les groupes Raytheon, Safran, Thales, BAE Systems ou Panasonic Aviation, mais aussi des compagnies aériennes, ou encore des fonds d’investissement. Starburst s’est développé dans les principaux centres aéronautiques mondiaux avec des bureaux à Los Angeles, San Francisco, Singapour, Montréal et Munich. Son nouveau centre, situé dans le 15ème arrondissement, est « stratégiquement positionné au coeur du hub français du spatial, de la défense et de l’aéronautique» où se retrouvent donneurs d’ordres, start-up technologiques et programmes d’accélération et de rencontres, explique l’incubateur.

Son objectif est de « donner tous les moyens à ses partenaires de s’extraire du carcan des modèles traditionnels et de créer les innovations (..) de demain». Une sélection de plus de 30 start-up intègrera Starburst pour développer des innovations technologiques de pointe, précise-t-il. « Toutes les technologies aéronautiques et spatiales sont des technologies duales, et on se rend compte que les financements ‘early stage’ pour les tester viennent de la défense», souligne François Chopard.

Starburst Accelerator accompagne tous les ans une vingtaine de start-up à travers le monde, dont cinq ou six sont françaises, poursuit-il. Parmi elles, le spécialiste des autopilotes pour drones Hionos, ou Internest, qui développe un système de capteurs et de logiciels pour des atterrissages de haute précision pour drones et hélicoptères. Il a également soutenu EVA, pour Electric Visionary Aircrafts, qui développe un drone passager pouvant avoir des applications logistiques ou militaires.

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This