BusinessFrenchWeb BusinessFrenchWeb TVMarketing & CommunicationTech

Digilinx, maison-mère des BigBoss, lève 18 millions d’euros pour tisser sa toile d’événements B2B en Europe

Interview d'Hervé Bloch, fondateur de Digilinx

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Huit ans après sa création, Digilinx s’apprête à entamer une nouvelle phase de son développement. En effet, la société qui a propulsé Les BigBoss, ces événements de trois jours conçus pour favoriser le business dans une ambiance décontractée, souhaite désormais s’ouvrir à l’international. Et pour y parvenir, l’entreprise lancée par Hervé Bloch vient de lever 18 millions d’euros. L’opération a été réalisée auprès du fonds parisien Montefiore Investment, qui devient à cette occasion l’actionnaire majoritaire de Digilinx. 

Fondée en 2011, Digilinx a bâti sa notoriété autour des BigBoss, des événements qui regroupent depuis 2013 des décideurs du digital deux fois par an pour développer une nouvelle manière d’envisager le business. L’hiver, cette «colonie de vacances professionnelles» prend la direction de la montagne et du ski, tandis que l’été, elle se ressource autour de la mer et sous le soleil. Avec ce format, l’idée est de nouer des deals loin du stress et de la courtoisie glaciale d’un cadre institutionnel, le tout grâce à des algorithmes de matchmaking business pour organiser les bonnes rencontres entre décideurs et prestataires. Une approche qui a valu aux BigBoss d’être assimilés en 2018 à un «LinkedIn du réel» par le magazine Capital.

L’Europe du Sud et le Canada en ligne de mire 

Mais Digilinx, ce n’est pas seulement Les BigBoss. Surfant sur le succès de ces week-ends fun et business, Hervé Bloch et son équipe ont alors décidé d’étendre leur champ d’action en s’ouvrant à de nouvelles verticales, comme les ressources humaines, la finance et la gestion, la communication et le marketing, ou encore l’immobilier. Pour ce faire, des dîners VIP sont organisés à La Galerie, le QG professionnel de Digilinx à Puteaux, ainsi que des journées thématiques pour créer un cadre propice aux échanges informels. A ce jour, la société indique avoir organisé 80 événements ayant permis de réunir 2 500 décideurs et près de 300 prestataires. Plus de 90 millions d’euros de volume d’affaires ont été générés via ces événements B2B. 

Avec l’apport de Montefiore Investment à son capital, Digilinx entend désormais alimenter une croissance externe pour s’étendre en dehors de l’Hexagone. Dans ce cadre, l’Europe du Sud (Espagne, Italie…) ou même le Canada sont des pistes envisagées par la société. Pour l’heure, Hervé Bloch ne ferme aucune porte. 

Digilinx : les données clés

Fondateur : Hervé Bloch
Création : 2011
Siège social : Puteaux (Hauts-de-Seine)
Effectifs : 25 collaborateurs
Secteur : Événementiel B2B
Activité : rencontres d’affaires dans un cadre informel


Financement : 18 millions d’euros en septembre 2019 auprès de Montefiore Investment…

Bouton retour en haut de la page
Digilinx, maison-mère des BigBoss, lève 18 millions d’euros pour tisser sa toile d’événements B2B en Europe
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] BNPL : Hokodo lève 37 millions d’euros pour sa solution B2B
[Série B] Strapi lève 31 millions de dollars auprès de CRV

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media