AcquisitionActualitéBusinessEuropeInvestissementsMarketing & Communication

Le groupe Havas rachète l’agence Buzzman

Le groupe Havas a fait l’acquisition de l’agence Buzzman, selon des informations de Stratégies. Le montant de l’opération, non confirmé par le PDG du groupe Havas Yannick Bolloré ou le fondateur de Buzzman Georges Mohammed-Chérif, atteindrait près de 22 millions d’euros, somme pour laquelle la filiale de Vivendi s’offre 51% des parts de l’agence créative lancée en 2006.

A l’issue de l’opération, Buzzman continuerait à évoluer en tant qu’entité autonome et sa direction reste identique. Des discussions poussées auraient eu lieu au printemps dernier, après un premier pas entamé il n’y a pas moins de cinq ans.

Buzzman et ses 140 employés, qui rejoignent les 20 000 collaborateurs du groupe Havas, travaillent avec des marques telles que Burger King, Fleury Michon, Easyjet, PMU, Boursorama, Jennyfer ou encore Diesel. Meetic, Huawei, Just Eat, Nescafé ou encore Heetch figurent aussi parmi ses références. L’agence a enregistré une marge brute de 12,3 millions d’euros l’année dernière.

Buzzman évoluera au sein du groupe aux côtés de Rosapark et BETC. Trois agences créatives chez Havas, donc, quand Publicis Groupe semble se concentrer sur la technologie avec sa plateforme Marcel.

«Ma plus grande peur ? C’est de ne pas avoir peur !», nous confiait le fondateur de Buzzman en février 2018.

Retrouvez notre interview de Georges Mohammed-Chérif, fondateur de Buzzman :

Buzzman : les données clés

Fondateur : Georges Mohammed-Chérif
Création : 2006
Siège social : Paris
Secteur : Publicité
Marché : agence créative

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Le groupe Havas rachète l’agence Buzzman
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link