ActualitéData Room

Cnil: les 250 principaux sites informent-ils suffisamment les internautes?

Les 250 principaux sites informent-ils suffisamment les internautes ? C’est la question à laquelle compte répondre la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés), après avoir examiné les plateformes web en question.

Cette opération, dont la mise sur pied a été annoncée officiellement hier, s’inscrit dans un dispositif global mené par les principales autorités mondiales compétentes en matière de protection des données rassemblées au sein du GPEN.

A l’image de 29 autres autorités, l’organisme français a donc décidé d’analyser les mentions d’information présentes sur les principaux sites web à l’occasion de l’Internet Sweep Day.

L’objectif est de vérifier si les internautes sont suffisamment informés sur les points suivants :

  • Quelles données les concernant sont collectées ?
  • Pour quoi faire ?
  • Leurs données sont-elles transmises à des tiers ?
  • Peuvent-ils s’opposer à cette transmission à des tiers ?

Le communiqué de presse précise que, « en cas de manquements importants à la loi, la CNIL se réserve la possibilité, dans un second temps, d’opérer des contrôles approfondis et, le cas échéant, d’ouvrir des procédures de sanction. »

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Cnil: les 250 principaux sites informent-ils suffisamment les internautes?
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués