ActualitéAffaires publiquesRetail & eCommerce

E-commerce: le sénat américain tranche pour une taxe fédérale

Le sénat américain vient tout juste d’adopter une loi qui oblige les principaux acteurs du e-commerce à s’acquitter d’une taxe unique, impliquant une hausse des prix en ligne via l’instauration d’une TVA allant jusqu’à 7,5%.

Jusqu’à présent, les sites marchands étaient épargnés par cette imposition dans le but de favoriser l’essor du commerce en ligne. Aujourd’hui, ce dispositif vise notamment à limiter le phénomène de « showrooming », qui permet aux consommateurs d’essayer le produit en magasin avant de l’acheter moins cher en ligne.

La réforme, qui concernerait tous les e-commerçants réalisant plus de 1 million de dollars de chiffre d’affaires, pourrait générer chaque année 11 milliards de recettes fiscales pour les collectivités locales, précise un récent article des Echos.

Soutenu par la Maison Blanche, ce projet de loi « pour un marché équitable » a été adopté par 69 votes contre 27, avec  4 abstentionnistes. Il doit toutefois encore être examiné par la chambre des représentants.

eBay y est farouchement opposé, contrairement à Amazon, indique VentureBeat.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
E-commerce: le sénat américain tranche pour une taxe fédérale
Buy now, pay later: soutenue par Amazon, la startup indienne Capital Float lève 50 millions de dollars
Le jour où j’ai appris la date de la mort de ma startup
Bonsoirs: comment Nicolas Morschl a lancé sa DNVB de linge de maison
esport
Sept studios indépendants de jeu vidéo lèvent 100 millions d’euros pour fonder un nouvel éditeur
Swan
Banking-as-a-Service: la FinTech Swan lève 16 millions d’euros auprès d’Accel
10 ans après son arrivée en France, Outbrain veut devenir l’alternative des GAFA auprès des éditeurs et des annonceurs